Stats

  • 6 230 436 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
25/10/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

L’ONU condamne la répression au Bahreïn

Le Haut-commissariat aux droits de l’homme de l’ONU a stigmatisé mardi le royaume de Bahreïnpour son usage disproportionné de la force contre des manifestants civils et désarmés,  estimant que l’utilisation de gaz lacrymogène par les forces de sécurité a entraîné le décès de plus de trente personnes au cours de l’année passée.

Les médias arabes se montrent très réticents à couvrir la révolution au Bahreïn, durement réprimée par les forces du CCG.

« Nous avons reçu des rapports inquiétants faisant état d’un usage disproportionné de la force par les forces de sécurité bahreïnies, y compris l’utilisation excessive de gaz lacrymogène, (…) et de balles en caoutchouc », a déclaré aux médias un porte-parole du Haut commissariat, Rupert Colville.

Le royaume de Bahreïn, membre du Conseil de coopération du Golfe (CCG) est secoué depuis le 14 février 2011 par une révolution-évènement impensable pour les pétro-monarchies du Golfe arabo-persique. Ces derniers, craignant un soulèvement d’une population à majorité chiite (70% de la population du Bahreïn), décident,  sous l’égide du royaume d’Arabie saoudite, d’ y dépêcher  des troupes et des blindés sur place afin de  réprimer toute manifestation.

La répression des manifestations pacifiques par les armées du CCG est passée quasiment  inaperçue et n’a suscité  aucune campagne médiatique comme cela fut le cas pour les révolutions ayant affecté les autres pays du monde arabe. Le bras médiatique du Qatar, Al-Jazeera, un acteur-clé dans les révolutions tunisienne, égyptienne et yéménite ainsi que de la guerre en Libye et la crise syrienne,  s’est très peu intéressé aux revendications pourtant démocratiques de ce riche royaume du Golfe arabo-persique.

%d blogueurs aiment cette page :