Stats

  • 6 237 947 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
28/10/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Les Etats-Unis renforcent leur bases au Koweït

Plus de deux décennies après la deuxième guerre du Golfe arabo-persique ayant visé l’Irak de feu Saddam Hussein, les Etats-Unis d’Amérique conservent non seulement des troupes de combat au Koweït mais sont en train de renforcer leurs effectifs.

Les Etats-Unis sont déterminés à maintenir une présence militaire durable au Golfe arabo-persique

Un rapport du Sénat américain publié par le Comité des Affaires étrangères le mardi 19 juin 2012 indique que les Etats-Unis entretiennent près de 15 000 hommes répartis dans trois bases militaires au Koweït. Avant l’invasion de l’Irak en mars 2003, le nombre de militaires US stationnés au Koweït était estimé officiellement à 5 000 hommes.

Il s’agit là de chiffres officiels n’incluant pas les statistiques relatives aux unités relevant du Commandement des opérations spéciales ou encore les innombrables structures du renseignement militaire.

Le Secrétaire à la défense US, Leon Panetta a récemment affirmé qu’il y avait près de 40 000 militaires US dans la région pour répondre efficacement et selon une certaine flexibilité à d’éventuels conflits régionaux dans une allusion claire à la tension autour de la question du nucléaire iranien, mais surtout d’éventuelles menaces sur les monarchies de la péninsule arabique.

Outre le Koweït, les Etats-Unis stationnent des forces au Bahreïn, aux Emirats Arabes Unis et au Qatar. Soit dans des pays producteurs de pétrole mais aussi de gaz.

Des batteries de missiles anti-missiles de type « Patriot » sont déployés depuis des années au Koweït. Des informations persistantes font état d’un déploiement similaire en Jordanie et en Israël mais d’informations filtrent à ce sujet.

Le Centcom ou commandement de la région centrale couvrant une grande partie du Monde arabe et de l’Asie du sud-ouest demeure une priorité vitale pour le Pentagone même si la nouvelle stratégie de défense US de l’actuelle administration Obama est en train de déplacer son centre d’intérêt vers la zone Asie-Pacifique dans ce qui s’apparente à un nouveau « containment » de la Chine.

%d blogueurs aiment cette page :