Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Pour la troisième fois consécutive, la fédération de Russie et la République populaire de Chine ont opposé leur veto jeudi au Conseil de sécurité des Nations Unies à une résolution occidentale menaçant la Syrie de sanctions.

Le projet de Résolution, déposé par la France, les Etats-Unis, l’Allemagne, le Portugal et le Royaume-Uni, brandissait la menace de sanctions économiques contre Damas si les forces syriennes ne cessaient pas d’utiliser leurs armes lourdes contre l’opposition (la rébellion armée et les mercenaires étrangers) dans un délai de dix jours.

Sur 15 pays membres, la résolution a recueilli 11 voix pour, 2 contre et 2 abstentions.

C’est la troisième fois que la Russie et la Chine utilisent leur droit de véto sur la Syrie. Le premier double véto date d’octobre 2011; le second de février 2012.

 

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :