Publicités

Syrie: renforts militaires à Alep, tension au Golan…

l’état-major de l’armée syrienne a dépêché 15 000 hommes en renfort à Alep, principal verrou stratégique du Nord de la Syrie. Au sud-ouest,  et plus particulièrement près du plateau stratégique du Golan, la tension créee par de fréquents échanges d’obus de mortier risque d’aboutir à tout moment en un conflit armé avec l’armée israélienne. Ici, des unités d’infanterie mécanisée de l’armée de terre syrienne en route vers Alep.
Les combats urbains à Alep entre les unités de l’Armée arabe syrienne et les éléments de l’Armée syrienne libre (ASL)-Rebéllion se caractérisent par un acharnement extrême et une violence inouie. L’annonce par l’ASL du transfert de son commandement de la Turquie au Nord d’Alep et d’un « sursaut général » marqué par l’attaque suicide contre le ministère syrien de la défense à Damas en date du 26 septembre 2012 n’a pas donné de résultats probants. Ici, des cadavres de combattants rebelles de l’ASL tués à Alep.
Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :