Le dernier débat de politique étrangère entre les deux candidats à la présidentielle US, Barack Obama et Mitt romney a frappé bien des observateurs par son indigence et son simplisme. L’ex-secrétaire d’Etat Zbigniew Brezinski a ainsi ouvertement accusé les deux candidats sur les pages du Financial Times en soulignant que la politique étrangère des Etats Unis est dépourvue de tout horizon. « c’est une politique qui se décide, de façon conjoncturelle, et vu les évolutions du moment », écrit notamment Brezinsky en estimant que dernier débat est « plus animé par des considérations partisanes que par les intérêts de l’État ».

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.