Le Soudan a officiellement accusé Israël d’avoir bombardé, le 24 octobre 2012,  un site militaire près de Khartoum, causant la mort de deux personnes.

Le raid aérien de longue portée a visé le complexe militaire de Yarmouk, dans lequel sont fabriqué sous licence des équipements et des armes légères. Au cours du raid, l’ensemble du système de défense anti-aérienne du Soudan a été désactivé.

Le même jour, un responsable du ministère israélien de la défense a ouvert le feu sur le Soudan. « Le Soudan est un Etat terroriste dangereux. Pour savoir ce qui s’est exactement passé, il faudra du temps pour comprendre », a affirmé à la radio militaire israélienne Amos Gilad.

Tel-Aviv n’a pas revendiqué le raid.

Quelques heures plus tard, le ministre iranien de la Défense et de la Logistique des forces armées a annoncé publiquement que l’Iran possède une nouvelle génération de missiles et de drones que le pays compte dévoiler dans les semaines à venir.

Ce n’est pas la première fois que des avions de guerre israéliens participent à des raids préventifs contre le Soudan et la Syrie. Cependant, on peut se demander quel était l’objectif réel des frappes ayant visé le complexe soudanais de Yarmouk: était-ce un dépôt d’armes à destinations de la résistance palestinienne à Gaza ou des missiles de fabrication iranienne?

Aux abois, le régime du président Al-Bachir, recherché par la CPI (Cour Pénale internationale) et n’ayant jamais assimilé la scission du Soudan en deux entités étatiques se disputant les zones pétrolifères, aurait pu renforcer ses liens militaires avec Téhéran.

De son côté, Tel-Aviv ne peut que se féliciter du degré de développement des contre-mesures électroniques et des dispositifs de brouillage équipant ses appareils de l’armée de l’Air dont le champ d’intervention-officiel- s’étend désormais du Sud de la Turquie au Nord du Kenya.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.