Israël reconnaît être à l’origine de l’assassinat du bras droit de Yasser Arafat

Tel-aviv a fini par reconnaître officiellement son rôle dans l’assassinat d’Abou Jihad, le bras droit du dirigeant palestinien Yasser Arafat, lors d’une attaque-commando menée en Tunisie en 1988, selon des extraits d’un article publié jeudi par le quotidien israélien Yediot Aharonot.

Israël a longtemps été suspectée de l’assassinat de Khalil al-Wazir, connu sous son nom de guerre Abou Jihad. Mais c’est seulement maintenant que la censure militaire a donné l’autorisation au quotidien Yediot Aharonot de publier cette information, dont une interview du commandant qui l’a tué, alors que le journal détenait cette information depuis 12 ans.

Pendant longtemps, le service de propagande et de guerre psychologique du Mossad israélien avait propagé les rumeurs selon lesquelles le dirigeant palestinien aurait été éliminé par Arafat suite à des rivalités de leadership sur l’OLP (Organisation de Libération de la Palestine)

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.