All current weapons systems are overrated and unfit for post modern warfare.

Dans une note estampillée « Top Secret » datant de huit mois émanant du ministère saoudien de l’intérieur et dont l’authenticité n’a pas été déterminée, il a été stipulée d’accorder une amnistie totale au profit de 1230 criminels de divers nationalités ayant été condamnés au Royaume pour trafic de stupéfiants, homicide et viol, en échange de leur participation (forcée?) à la guerre en Syrie aux côtés des groupes rebelles syriens se battant contre le régime syrien pour l’instauration d’un « émirat islamique ».

Cette opération rappelle un mauvais remake musclé du film « Les Douze salopards » (The Dirty Dozen). En version arabe bien entendu.
SaudiSecretnote
Selon le document en question dont une photo figure ci-dessus, la liste des candidats au combat en Syrie comprend: 254 condamnés syriens, 212 saoudiens, 203 pakistanais, 194 égyptiens, 105 yéménites, 96 soudanais, 82 jordaniens, 68 somaliens, 44 koweïtiens, 32 afghans, 23 irakiens et 21 palestiniens.

One thought on “L’Arabie Saoudite envoie des repris de justice et des criminels combattre en Syrie

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :