Stats

  • 6 227 657 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
23/10/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

La thèse de l’assassinat de Chavez évoquée

Le Président vénézuélien par intérim, Nicolas Maduro, a accusé, dès mardi dernier, des parties qu’il a qualifié d’«ennemis historiques»du Venezuela d’avoir provoqué par des moyens inconnus le cancer, dont souffrait le Président Hugo Chavez, décédé le jour même après un combat difficile contre cette maladie.

L’attaché militaire américain et un fonctionnaire de la CIA en poste auprès de l’ambassade des Etats-Unis à Caracas ont été expulsés du Venezuela le lendemain suite à des accusations de complot visant la sécurité nationale de la république bolivarienne.

Lors d’une intervention transmise, en direct, à la télévision, à l’issue d’une réunion des hauts responsables politiques et militaires du pays, Nicolas Maduro a précisé qu’une commission scientifique enquêterait sur cette possibilité. «Nous n’avons aucun doute, arrivera un moment, dans l’histoire, où nous pourrons créer une commission scientifique, [qui révélera] que le commandant Chavez a été attaqué, avec cette maladie… ». A Moscou, plusieurs instituts spécialisés sont persuadés de la thèse de l’assassinat. Signe qui ne trompe pas, des tissus et l’ADN du défunt présidents ont été envoyés en Russie dans la plus grande discrétion.

Le vice-président a comparé la situation à celle de l’assassinat du dirigeant palestinien Yasser arafat en 2004, soutenant que le leader palestinien avait été, volontairement, contaminé par une maladie, par ses ennemis.

Des sources russes n’ont pas écarté que le président Chavez ait été atteint par des radiations lors de son déplacement à l’ONU où il se serait assis sur un siège contenant un matériau hautement radio-actif.  Lors d’un discours à la tribune de l’Assemblée Générale de l’ONU, Chavez n’avait pas hésité à fustiger l’impérialisme du président US Georges Bush Junior en le qualifiant au diable.

Une autre conjecture évoque les effets d’une version sophistiquée d’une caméra à rayonnement Gamma, procédé dont aurait été victime le président Algérien Houari Boumédienne dans les années 70.

Un smartphone ou un autre gadget électronique sont également évoqués.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad s’est interrogé de son côté de la coïncidence élevée de survenue de types de cancers chez les dirigeants d’Amérique du Sud en laissant entendre que cette situation ne relèverait pas du hasard mais d’un plan préconçu. Son homologue russe Vladimir Poutine semble convaincu que certains pays utilisent de nouvelles armes à prions et des radiations pour provoquer des cancers.

%d blogueurs aiment cette page :