Les Chinois ne le disent pas mais sont catégoriques: le nouveau virus de grippe aviaire H7N9 qui a récemment fait son apparition en Asie causant la mort de cinq personnes sur quatorze infectées a été génétiquement modifié par un ou plusieurs laboratoires et répandu artificiellement en Chine à des finsContinue Reading/Continuer à lire

Publicités