Actualités Afrique du Nord Afrique subsaharienne Algérie crise syrienne Géopolitique Guérilla Guérilla urbaine Libye Nosra Réseaux Sahel Sahel Terrorism Terrorisme Turquie volontaires tunisiens

Al-Qaïda au Maghreb accuse Al-Qaïda en Syrie de complot

A en croire le quotidien algérien « Al-Khabar« ,  le torchon brûle entre Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) et Jobhet Nosra, la plus puissante franchise d’Al-Qaïda en Syrie. Dans un communiqué virulent dont des copies ont été récupérés sur les corps de terroristes abattus en Algérie orientale et en Tunisie, Al-Qaïda au Maghreb Islamique accuse l’organisation de Jobhet Nosra d’être partie prenante d’un complot français visant à éloigner le plus grand nombre possible de « combattants » du Maghreb et du Sahel vers la Syrie sous couvert d’un « Jihad »  (terme religieux musulman récupéré par le marketing néolibéral)

AQMI accuse également que des Etats maghrébins qu’elle s’abstient de citer nommément sont complices de cette opération. Selon le journal algérien, le communiqué de l’organisation terroriste intitulé « le vrai visage du complot croisé contre les musulmans du Maghreb » appelle les jeunes maghrébins et plus particulièrement les tunisiens et les libyens de ne pas partir guerroyer en Syrie mais de demeurer au Maghreb où se déroule une « guerre » contre les « régimes impies » soutenus par la France .

Le journal cite également un autre communiqué émanant d’un site lié à l’AQMI dans lequel le transfert de milliers de terroristes maghrébins vers la Syrie via la Libye et la Turquie avec les moyens de l’Otan (principalement des navires et des avions commerciaux turcs) serait considéré par l’AQMI comme une opération séditieuse visant l’affaiblissement du « front sahélien » et du « front algérien » où les combattants subissent « une pression militaire intolérable » et font face au manque d’armes et de moyens.

En d’autres termes, Al-Qaïda au Maghreb Islamique est en train d’appeler les milliers de volontaires tunisiens et libyens ayant rejoint les rebelles en Syrie pour guerroyer contre le gouvernement du président Assad à rejoindre ses rangs au Nord-Mali et en Algérie.

En Tunisie où la situation socio-économique est sinistrée, le gouvernement dominé par le mouvement Ennahda est suspecté d’être incité par des pays étrangers, moyennant finance, pour fermer les yeux sur le flux de  volontaires rejoignant la Syrie. Cependant, un officier tunisien ayant requis l’anonymat affirme que certains responsables tunisiens ne sont guère mécontents de ce fait puisqu’ils estiment que ce n’est là qu’un moyen pour débarrasser la Tunisie de centaines d’éléments subversifs et dangereux en les envoyant se faire broyer par l’impitoyable machine de guerre syrienne.

De fait, le retour de centaines de vétérans ayant survécu aux combats en Syrie inquiète au plus haut point les gouvernements d’Afrique du Nord, lesquels sont en train de mettre en place des mécanisme de coopération et d’échange d’information pour éviter un renforcement des organisations terroristes activant au Sahel.

Publicités

2 Replies to “Al-Qaïda au Maghreb accuse Al-Qaïda en Syrie de complot

  1. Je suis d’Israël et je trouve ce blog très intéressant. J’ai une question: comment avez vous eu l’information que En-nosra est Al-Qaeda en Syrie bien avant que ce groupe terroriste ne le proclame d’une manière publique?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.