Publicités

La Syrie est en train de pointer ses vecteurs balistiques sur des cibles militaires israéliennes selon la chaîne libanaise Al-Mayadeen. Selon la même source, la Syrie est plus déterminée que jamais à fournir au Hezbollah un armement qu’elle n’a jamais délivré à une tierce partie avant le raid américano-israélien d’hier. Ce raid d’une violence inédite au Moyen-Orient équivaut à une déclaration de guerre. L’une des unités syriennes ciblée est celle en charge de l’arsenal chimique de l’armée syrienne sur le Mont Cassioune.

D’autres informations parvenues du Kurdistan irakien font état d’un probable déplacement de rampes de lancement mobiles de missiles balistiques de l’armée syrienne vers le Sud après que celles-ci eurent été déployés face à la Turquie. En même temps, l’interdiction faite aux organisations de la résistance palestinienne présentes en Syrie de lancer des actions contre Israël vient d’être levée.

Le commandement de l’armée syrienne vient d’ordonner la création de milices au Golan dont la mission est de mener des actions clandestines contre l’armée israélienne.

En Iran, des sources officielles ont affirmé que cette attaque de l’entité sioniste ne passerait pas sans de très sérieuses représailles.

Le Nord d’Israël vient d’être déclaré une No-Fly Zone. Entre temps, le Premier ministre israélien multiplie les réunions d’urgence avec son Etat-major militaire. De nouvelles armes d’un type inconnu ont été utilisées par les israéliens dans leur raid sur Damas. Il s’agit des fameuses armes secrètes qu’Israël aurait reçu en exclusivité du complexe militaro-industriel américain, sans même l’aval des organes de contrôle publics de ce pays.

La Syrie a longtemps hésité à provoquer Israël au Golan à cause de ses armes secrètes dont la capacité destructrice serait effrayante et sans commune mesure avec celle des armes connues actuellement.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :