Conflit au Moyen-Orient: les Marines débarquent à Aqaba

L’armée syrienne composée majoritairement de sunnites, appuyée par le Hezbollah libanais, un mouvement chiite mais qui a tenu à n’envoyer en Syrie que ses éléments sunnites et chrétiens,  ont réussi à contrôler le site hautement stratégique d’Al-Qussayr, occupé par les rebelles durant 18 mois.

Il aura fallu un peu plus de trois semaines pour venir à bout du quartier général de la rébellion dans cette localité relevant du gouvernorat de Homs. “Celui qui contrôle Al-Qussayr contrôle la Syrie centrale”. La colline surplombant ce site, Kadesh, est connue pour avoir été l’un des premiers champs de bataille au monde, notamment la première bataille documentée de l’histoire entre les Hittites et les égyptiens du Pharaon Ramses II aux environs de 1274 avant J.C.  C’est à l’issue de cette bataille entre les deux superpuissances de l’époque que fut signé le premier Traité de paix connu.

D’après différentes sources, le Hezbollah libanais aurait perdu 90 éléments dans les combats d’Al-Qussayr. D’après des sources proches de ce mouvement, des éléments des forces spéciales israéliennes ont brièvement combattu à l’intérieur de l’enceinte de l’aérodrome de Dabaa, repris par l’armée syrienne après de très durs combats.

Les pertes rebelles s’élèveraient quant à elles à plus de 1700. Près de 5000 rebelles se sont transformés en civils en quelques heures. Plus de 800 combattants étrangers ont été capturés.

Indubitablement, la victoire de l’armée syrienne à Al-Qussayr  après trois semaines d’assaut-opération qualifiée par Moscou comme une opération anti-terroriste-conforte la position de Damas en vue d’eventuelles négociations de paix dans le cadre de la Conférence de Genève II.  Cette nouvelle donne agite la France et le Royaume-Uni, pressés par Doha et Ryad de tout faire pour déclarer un franchissement de “ligne rouge”. C’est à dire le déclenchement d’une intervention militaire internationale contre la Syrie en vue d’abattre son régime. D’où les gesticulations médiatiques et officielles sur de prétendues “preuves physiologiques” et autres “échantillons rapportés par des journalistes d’un champs de bataille situé à moins de 400 m du centre-ville de Damas”…Si le pouvoir syrien a donné son accord de principe pour participer à la Conférence, l’opposition, très divisée par le jeu d’influences étrangères, n’arrive pas à adopter une position commune sur la question.

Les Etats-Unis d’Amérique, plus lucides et plus objectifs que Paris et Londres ont une toute autre approche. Sous couvert d’un exercice militaire dénommé “Eager Lion”, des éléments du 24e corps expéditionnaire des Marines ont débarqué au port jordanien d’Aqaba (extrême Sud) en provenance du port israélien d’Eilat. Les Marines ont formé une colonne blindée qui a pris la route vers le Nord de la Jordanie. En parallèle, des avions de combat F-16 et des batteries de missiles antimissile Patriot sont en train d’être déployés dans le royaume Hachémite après avoir été déployés en Turquie méridionale. Pour des raisons de politique intérieure,  Amman fait tout son possible pour passer sous silence ses préparatifs.

Un soulèvement a eu lieu dans la ville jordanienne de Maan près de la frontière avec la Syrie après l’assassinat de deux citoyens par des étrangers armés. La population s’en est pris aux rebelles syriens entraînés par les forces occidentales, mais certaines sources évoquent des mercenaires travaillant pour des sociétés privées.

Des batteries de missiles Patriot américains sont désormais déployées en Israël (où l’on fait de moins en moins confiance au très coûteux projet d’Iron Dome), en Jordanie et en Turquie. Soit au Sud-Ouest au Sud et au Nord de la Syrie.

Un navire russe spécialisé dans la lutte contre les submersibles est en route vers le littoral syrien. Des sous-marins inconnus ont été pris en chasse par la marine russe et des hélicoptères syriens à plusieurs reprises ce dernier mois. L’un de ses submersibles aurait même été touché.

Le conflit en Syrie a bel et bien débordé. En Irak, au Liban septentrional, en Turquie méridionale et en Jordanie. La problématique du Golan avec Israël inquiète au plus haut point Tel-Aviv, lequel ne cesse de mener des exercices militaires depuis des semaines. La guerre au Moyen-Orient est loin d’être terminée.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

5 Commentaires

  • Ping : Conflit au Moyen-Orient : les Marines débarquent à Aqaba | Experimenter

  • L’Autriche retire ses troupes (casques bleus) du plateau du Golan. Le décor se met en place…

    http://www.romandie.com/news/n/_L_Autriche_va_retirer_ses_soldats_du_plateau_du_Golan_66060620131658.asp

  • Bonjour,

    Inquiétante cette invasion de forces US en Jordanie : le roi de Jordanie semble être irresponsable car les Marines ne sont pas là pour protéger les Jordaniens mais pour instaurer la “Pax americana” synonyme de chaos et colonisation ….
    La bonne nouvelle c’est Qussayr et sa région sécurisées par l’AAS avec l’appui d’unités du Hezbollah , pendant que Hague et Fabius continuent d’ergoter sur le sarin utilisé par les soldats syriens !!!
    Les Étasuniens ne sont pas fiables : ce sont des faux-jetons ; Poutine, Lavrov et l’état-major russe ne sont pas dupes des manigances US et veillent “au grain”. Genève II, si toutefois se tient cette conférence, n’aboutira à rien de valable si le Peuple syrien n’est pas consulté pour entériner ou rejeter les décisions prises à Genève… Et si le tort fait à la Syrie n’est pas reconnu et dédommagé.

    Plus la tenue de cette conférence tarde et plus cela donne du temps à l’armée régulière pour chasser et détruire les terroristes et libérer le pays.

    Poutine laisse planer le doute sur la livraison des S-300 : Israël invente n’importe quoi à ce sujet.
    Depuis quinze jours “That’s the big question” : ces missiles ont-ils été livrés ou non ???
    J’espère bien que oui !

    Cordialement – mvL17

    • Bonsoir mvl17,

      Pour répondre à votre question, Poutine aurait laissé entendre que les missiles étaient encore en Russie.

      Le plus étrange, dans toute cette histoire, étant que Genéve II vient d’être repoussée, car aucune concertation n’a été possible entre les différents protagonistes – USA, Syrie, Russie, ASL… – en vue de régler les modalités de la conférence. Prochain rendez-vous le 25 Juin. Étonnant de repousser la date, sachant que sur le terrain des combattants de tous les camps, et surtout des civils payent le prix fort. Ne croyez-vous pas que depuis deux ans, l’Occident, mais aussi la Russie auraient pu taper du poing sur la table, voire même pousser un beuglante, et obliger les belligérants à s’assoir autour d’une table – quitte à les attacher sur leur chaises! – Et d’un thé, ou toutes autres boissons qui pourrait les détendre, mais non-alcoolique de préférence.

      Alors, quelle peut bien être la suite, sachant que pour le moment la France et la Grande-Bretagne prêche dans le désert avec leurs histoires de gaz sarin. Sûrement de quoi laisser le temps à USraël de mettre leur plan de défense (offensive) en place.

      Rien de bon ne va sortir de cette histoire. Comme le disait les Turcs pendant la deuxième guerre d’Irak(?): Same sheet, different ass hole!

      • Bonsoir Caligula

        En ce moment c’est la débâcle des terroristes devant l’Armée syrienne : ce sont eux qui payent le prix fort car les civils (les vrais) ont fui, les villes et quartiers ont été désertés en particulier à Qussayr.

        Lavrov a déclaré, Cf. http://sana.sy/fra/55/2013/06/07/486245.htm :

        [[[des milliers d’hommes armés, de différentes nationalités étrangères, combattent contre l’armée arabe syrienne.
        Il a qualifié de “hypocrites” les déclarations considérant ce qui se passe à Qusseir comme une opération contre les civils.
        Lavrov a dit ” On a des informations démontrant la présence des experts étrangers à Qusseir pour aider les forces de l’opposition”. ]]]

        Comment que voulez-vous que l’Occident, en incluant les USA, obligent ‘‘ les belligérants à s’assoir autour d’une table – quitte à les attacher sur leur chaises! ’’, alors que ce sont ces pays (USA et leurs amis du Golfe, France de Sarkozy puis Hollande, Grande-Bretagne) qui ont ourdi cette guerre par procuration contre la Syrie et son Président, ne cessant depuis plus de deux ans de financer, d’armer et d’infiltrer des mercenaires et des terroristes espérant mettre le chaos qu’ils ont créé sur le compte d’un ‘‘Printemps arabe’’ !

        Tout ce joli monde, les pays du BAO, se retrouvent fort déconfits devant la Résistance syrienne à leurs manigances : guerre, désinformation, sanctions (depuis 2004 !), calomnies, rumeurs et fausses nouvelles relayées avec zèle par la presse aux ordres – encore Le Monde sur les armes chimiques : http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/06/05/on-ne-pourra-plus-dire-que-l-on-ne-savait-pas_3424408_3218.html

        Les USA sont certainement en train de tramer un mauvais coup avec ce déploiement de Forces en Jordanie : Debkafile publie aussi, comme ‘‘an Exclusive Report’’, l’arrivée de Marines à Aqaba ! Qu’ils réussissent, c’est loin d’être gagné pour eux : les Russes sont sur leurs gardes.
        http://debka.com/article/23019/Large-US-Marine-force-lands-in-Aqaba-to-deploy-on-Jordanian-Syrian-border

        Rien de bon risque de sortir de cela : en effet, quelqu’en soit l’issue, que j’espère victorieuse pour les Syriens, que de victimes innocentes, que de morts, que de destructions, de drames humains, que de gâchis pour satisfaire la folie des nouveaux Barbares de ce siècle…

        Cordialement – mvL17

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.