All current weapons systems are overrated and unfit for post modern warfare.

En Cyrénaïque, des manifestants pacifiques, parmi lesquels des activistes pour la démocratie (la vraie pas celle des canons de l’Otan) se sont fait tirer dessus à la mitrailleuse lourde et à la grenade par des milices armées. L’information passe mais subit un léger changement. Les médias dominants parlent d’affrontements entre manifestants et ex-miliciens. Rien de plus. Le bilan est lourd: entre 30 et 50 personnes tuées. Aucune indignation. Ni dans les pays du voisinage immédiat ni ailleurs. Pourtant, en février 2011, c’est suite à la répression d’un rassemblement d’avocats pro-islamistes que se déclenche la révolte anti-Gaddafi.

Les capitales occidentales et arabes, si promptes à condamner le moindre coup de matraque quand cela se passe dans un pays dirigée par un régime non-souhaité, n’ont soufflé aucun mot. Un média arabe pro-Nouvel ordre mondial est allé jusqu’à qualifier cet incident de « tentative de déstabilisation ourdie par des pro-Gaddafi ». Oubliant certainement qu’à Benghazi, la grande ville de l’Est libyen, on a jamais aimé l’ex-colonel.

C’est cela la Libye d’aujourd’hui, où le terme de « démocratie » peut vous valoir une rafale de fusil d’assaut. C’est la Libye jetée en pâture au diktat des groupes armés et des milices. C’est la Libye voulue par Bernard Henry-Lévy et Sarkozy. Une Libye en pleine anarchie armée, un refuge pour Al-Qaïda et les groupes terroristes activant au Sahel et un confetti de villes indépendantes à côté d’un pétrole qui coule à flot surveillé par des contractors payés au prix fort par les multinationales mondiales.

One thought on “Libye: Des milices armées tirent à la mitrailleuse sur des manifestants pacifiques. Aucune réaction

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :