Affaire Snowden: la diplomatie du bâton

Lors d’un précédent post, on a fait allusion à l’ampleur de la colère US suite aux révélations de l’ex-consultant de la NSA (National Security Agency). Une colère accompagnée d’une série d’actions vigoureuses à l’encontre de tout pays suspecté d’aider ou de faciliter l’évasion du jeune américain vers un éventuel pays d’asile.

La Chine a fait preuve d’une finesse sans précédant en évacuant Snowden de Hong Kong vers Moscou. Une fois à Moscou, Snowden aurait pu bénéficier d’un programme de protection et disparaître une fois pour toute. Problème, le jeune homme en sait beaucoup trop et les services US le suivent au millimètre près. Washington menace Moscou sous la table et esquisse un fort mécontentement au-dessus de la table. Les Russes, étonnés, ont fini par divulguer le lieu où se trouve Snowden tout en précisant qu’il est hors de question d’une quelconque extradition.

Ne vous y trompez pas deux fois de suite. La réaction mesurée du Président Russe Vladimir Poutine révèle jusqu’où Washington est capable d’aller pour récupérer Snowden-mort ou vif cela s’entend. Le président Bolivien Evo Morales  en connaît quelque chose puisqu’il en fait les frais.

Edward Snowden est loin d’avoir fait de véritables révélations. Il tente de marchander sa survie mais il sait pertinemment que la divulgation de deux autres programmes hyper-confidentiels lui coûtera fatalement la vie.

Ce qui a été révélé jusqu’à présent est connu des initiés depuis longtemps et n’étonne guère outre-mesure. Certaines choses risquent par contre  de choquer comme:

– Que le contrôle de l’Internet est absolu et total;

– Que la plupart des gouvernements enregistrent et espionnent les communications (GSM, GPRS, 3G, Paquets Data, Emails, Réseaux sociaux, etc.) de leurs concitoyens;

–  Savoir ou de faire savoir que la NSA considère l’Allemagne comme un allié de catégorie 3 et qu’une partie non-négligeable de sa population est jusqu’à aujourd’hui perçue potentiellement comme pro-Nazie;

– Que l’ensemble des partis politiques en France sont infiltrés par des agents prébendés orientant les débats et amassant des dossiers compromettants sur les hommes politiques plus ou moins influents;

– Que les gouvernements d’Italie, d’Espagne, du Portugal ou de Norvège ne sont que des équipes managériales ayant perdu toute souveraineté;

– Ou qu’encore qu’Israël a déployé des têtes nucléaires tactiques (au nombre de 80 unités) sur les hauteurs du Golan…

Ce n’est point un hasard si Edward Snowden a adressé des demandes d’asile politique à plus d’une vingtaine de pays. Car il sait qu’aucun d’entre eux ne résistera aux pressions américaines.

C’est cela la diplomatie du bâton.

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

3 Commentaires

  • C’est de l’ironie. J’aime bien ce blog. Il s’exprime par des allusions et des non-dits…

  • Bon, l’espionnage d’internet et son flicage tout le monde – enfin, ceux que ça intéresse – est au courant. Les allégeances aux USA, idem. Les têtes nucléaires israéliennes, pas mal de monde est au courant…

    Non. LA question que tout le monde se pose est celle-ci:

    Est-ce que dans la zone 51, il y a vraiment une équipe d’enquéteurs, de journalistes (avec un J majuscule), de dénicheurs d’infos? Et si oui, sont-ce des extra-terrestres?
    🙂

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.