All current weapons systems are overrated and unfit for post modern warfare.

Nous avons reçu cette semaine trois contributions notables assez bien documentées sur l’éventuelle abdication de la Reine Elizabeth II au profit de son petit-fils, le prince William de Cambridge.

Malheureusement, la tentative de lier la légation du  trône britannique au prince William, les origines éthniques ou confessionnelles  (ou supposées crypto-confessionnelles) de son épouse Kate Middleton et la naissance prochaine d’un héritier du trône ne nous permet  guère de les publier sur Strategika 51.

L’explication de la mise à l’écart délibérée et éminemment politique du Prince Charles de Galles semble toutefois d’une extrême pertinence.

Il serait utile de rappeler à nos lecteurs et contributeurs que pour des raisons assez évidentes, Strategika 51 ne souscrit à aucune théorie du complot et encore moins à une quelconque littérature antisémite.

Nous pensons que la confession du futur Roi d’Angleterre (celui qui n’est pas encore né!)  n’aura quasiment aucune influence sur le cours de la politique mondiale. Bien entendu, cela aura une valeur hautement symbolique à certains milieux proches de la franc-maçonnerie et y afférant.

Notre politique éditoriale s’en tient à l’analyse rationnelle (non-aristotélicienne) des faits et des évènements.

Merci de votre compréhension.

2 thoughts on “Au sujet de l’abdication de la Reine d’Angleterre au profit de son petit-fils et théories du complot

  1. Impressionnant!! la plupart des bookmakers de Londres ont parié sur une fille!!

  2. Juste une question! Comment avez-vous su à l’avance que se sera un garçon et qu’il rétablira la monarchie absolue en Angleterre?
    Comment avez-vous fait pour connaître un secret bien gardé?
    Quelles sont vos sources?
    Votre post suscite beaucoup d’interrogations et évoque un sujet tabou. Merci beaucoup. Vous m’avez éclairé sur un détail dont je ne soupçonnais même pas l’existence.
    Les médias en font trop et c’est jamais gratuit.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :