Publicités

3 commentaires

  1. Jamais deux sans trois. Je sais que l’on a écrit une multitude d’article sur le rôle du Hezbollah en Syrie, mais je vous mets le lien vers un site qui traite de cet étât de fait, et cela n’est pas inintéressant:

    http://csis.org/publication/assessing-consequences-hezbollahs-necessary-war-choice-syria

    J’ai découvert ce même site en lisant un article sur les relations sino-américaines vues par Hanoï. Pas inintéressant non-plus:

    http://www.questionchine.net/les-relations-sino-americaines-vues-par-hanoi

    Bonnes lectures…

  2. Une info, qui vaut ce qu’elle vaut. Mais si on part du postulat que la Syrie devait tomber pour – entre-autres – laisser passer Nabucco, que la Syrie en question résiste mais ne se rend pas, alors il semblerait que sur le plan économique les russes viennent de marquer un point.

    http://www.2000watts.org/index.php/energytrend/gaz/946-gaz-les-anglais-tombent-dans-les-mains-russes.html

    (…)
    « En effet, la Russie vient en aide via le groupe public russe Gazprom. Elle livrera du gaz naturel en Grande-Bretagne par gazoducs et sous forme liquide. La Russie est prête à livrer plus de 40 milliards de mètres cube de gaz par an en Grande-Bretagne.

    Le Royaume Uni dépend fortement du gaz pour sa production électrice. Il est le 5ème producteur mondial d’électricité à partir de gaz. »

    Il y aura peut-être quelques conditions à cette livraison…

    Salutations…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.