Stats

  • 6 883 930 Hits
25/06/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

La guerre en Syrie a déplacé de nombreuses familles. Elles sont en Jordanie, en Turquie et au Liban. Si la Turquie et la Jordanie n’ont pas trop de soucis pour les accueillir – mais souvent une mauvaise volonté – il n’en va pas de même pour le petit Liban.

D’après le gouvernement (provisoire) libanais le nombre de réfugiés syriens atteindrait 1.2 millions. Or, ce pays a énormément de mal à faire face financièrement, et a donc demandé, par l’intermédiaire de son président, Michel Sleiman, une aide à l’ONU. BHO a gentiment octroyé…7.8 million de dollars! Soit un peu plus de 6$ par personne. Quant à l’ONU, elle joue la sourde oreille, comme d’habitude.

Pour rappel, le Liban – hormis certaines pétromonarchies – est le plus petit état du Moyen-Orient. Il concentre les mêmes maux que son voisin syrien mais sur un territoire beaucoup plus petit. Son peuple qui a souvent payé de sa personne commence à en avoir assez de ce gouvernement provisoire, de l’armée, des réfugiés syriens, et des rebelles qui l’utilisent – à l’occasion – comme base arrière.

Ce ressentiment commence à produire ses effets, forcément néfastes. On ne peut pas parler de nationalisme, loin de là, mais la colère monte…

Voici un article qui vous en dira un peu plus.

%d blogueurs aiment cette page :