All current weapons systems are overrated and unfit for post modern warfare.

« Nous avons eu des garanties claires de Moscou. Des forces russes interviendront en masse en Syrie en cas de guerre (déclenchée par les « amis de a Syrie »)

Le Président Syrien Bashar Al-Assad mène depuis quelques jours une contre-offensive médiatique soutenue. Dans une série d’entretiens à des stations de télévision comme TELESUR (Venezuela), Rossya 24 (Russie)  et CCTV (Chine populaire), il révèle publiquement  le deal conclu entre son gouvernement et Moscou en échange de la mise sous tutelle symbolique de son arsenal chimique, qualifié par les syriens comme l’arme de dissuasion numéro 1.  Selon les termes de cet Accord, la Russie interviendrait massivement en Syrie au cas où ce pays ferait face à une guerre menée par les USA et leurs alliés.

Ces petites déclarations convergent avec des informations faisant état de négociations secrètes ayant eu lieu à Moscou pour mettre la Syrie sous parapluie nucléaire russe. Une information qui préoccupe au plus haut point l’Otan.

Par ailleurs, concernant l’arsenal chimique syrien, des sources libanaises affirment qu’il serait composé en majorité de gaz VX.  La focalisation des médias Arabes et Occidentaux sur le gaz sarin, bien plus facile à produire que le VX, cache une volonté délibérée de travestir les faits et de  brouiller les pistes. Notamment celle des industries chimiques turques et les stocks du Royaume d’Arabie Saoudite, ennemis jurés du régime actuel en Syrie.

3 thoughts on “Phrase de la semaine: Bashar Al-Assad

  1. Suite de mon « post » précédent publié inopinément !

    … il faut se rappeler que le 9 septembre, avant que Lavrov propose à Kerry un accord sur l’arsenal chimique syrien, Walid Mouallem le ministre syrien des affaires étrangères était en visite à Moscou et s’est entretenu avec son homologue russe Sergueï Lavrov ; les propositions faites à leurs adversaires sont vraisemblablement celles discutées et avalisées par les Russes et les Syriens.

    Cet accord qui a sauvé la face à Obama, ne doit rien ou peu à Kerry ! à mon humble avis,

    D’autre part le Président syrien n’a pas caché sa satisfaction de ce que la « communauté internationale » le débarrasse de cet arsenal chimique obsolète qui lui coûtait cher en maintenance de sécurité, en soldats de garde….

    Cordialement – mvl17

  2. Bonsoir

    Cette déclaration du Président Al-Assad a été confirmée, aujourd’hui 9 octobre, par la chaîne IRIB :
    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/278086-moscou-ne-permettra-%C3%A0-aucun-pays-d-attaquer-la-syrie

    [[[ mercredi, 09 octobre 2013 11:58

    IRIB- Selon Al Mayadin qui cite le chef d’état major de l’armée russe, la Russie ne permettra à aucun état d’intervenir militairement en Syrie.
     » au cours de la récente crise , la Russie a annoncé à plusieurs reprise son intention de rester jusqu’au bout aux côtés du régime Assad et nous reconnaissons avoir envoyé une aide militaire massive à l’armée syrienne. la Russie ne permettra pas qu’un seul missile s’abatte sur la Syrie » ]]]

    En effet depuis le mois dernier, Bachar Al-Assad est très présent dans les médias, y compris les US-Occident (G.Malbrunot du Figaro, Der Spiegel, chaîne turque Halk, chaîne italienne /Rai News, 24 et même à Fox News !)

    « ..il révèle publiquement le deal conclu entre son gouvernement et Moscou en échange de la mise sous tutelle symbolique de son arsenal chimique,.. » : il faut se rappeler que le 9 septembre, avant que Lavrov propose à Kerry un accord sur l’arsenal chimique syrien, Wa

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :