L’Allemagne et le Brésil prévoient de porter l’affaire des écoutes de la NSA à l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies en préparant une résolution demandant l’arrêt des violations massives de la vie privée au niveau mondial par les super programmes de surveillance électronique mis en place par des agences du complexe du renseignement US.

Autre pays à réagir, l’Inde. Un porte-parole du gouvernement  a minimisé les risques de mise sur écoute du téléphone ou du courriel du Premier ministre Manmohan Singh en précisant que de dernier, âgé de 81 ans, ne dispose ni d’un téléphone portable ni d’une adresse électronique.

En Europe, les Chefs d’Etat les plus attachés à leur téléphones intelligents (smartphones) sont respectivement François Hollande et Angela Merkel bien que l’usage qu’ils en font est totalement différent.

Autre Chef d’Etat à échapper à la surveillance de la NSA (National Security Agency), le Président italien Giorgio Napolitano, né en 1925.  Plus au Sud, au Maghreb, c’est le Roi du Maroc, Mohamed VI qui semble le plus branché sur les technologies de communication et les réseaux sociaux puisqu’il dispose de plusieurs smartphones en plus d’un terminal Blackberry spécialement crypté dans un pays du Golfe arabo-persique.  Il est suivi par le Président tunisien Moncef Marzougui qui est accroc au chat et aux forums sur Internet. Plus âgé, le Président algérien Abdelaziz Bouteflika ne dispose pas d’une messagerie électronique et préfère utiliser le téléphone fixe.

En Syrie, le Président syrien Bashar Al-Assad utilisait jusqu’à récemment une adresse de messagerie électronique grand public. En Russie, le Président Vladimir Poutine utilise un téléphone très rustique fabriqué localement, résistant à l’eau et certifié aux standards militaires. Au début de l’affaire Snowden, il aurait même préconisé à ses conseillers de revenir à la machine à écrire…Une agence des renseignements militaires a d’ailleurs franchi ce pas…

En Corée du Nord, le jeune Kim Jong Un utiliserait un HTC fonctionnant sous un système Android. Donc très vulnérable à l’espionnage. A moins qu’il ne l’ait remplacé par un logiciel chinois. Et encore…!

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.