Image de France 3 Bretagne
Image de France 3 Bretagne

Il n’a pas fallu beaucoup de temps à Paris pour bouger ses pions contre le mouvement des bonnets rouges en Bretagne indignés par l’écotaxe. Le sujet est sensible. Pas question de révolution colorée en France susceptible d’être manipulée. Avec ou sans bonnet. Selon des indiscrétions, les services spéciaux ont ainsi promptement activé leurs relais au sein du mouvement associatif très dense pour créer des contre-feux à l’argumentaire attractif usant d’un marketing social et de réhabilitation d’image. Premier né, un mouvement des bonnets verts se proclamant apolitique et surtout « spontané » non sans clairement laisser entendre que le mouvement subit une très forte pression des politiques pour une éventuelle récupération. Mais ce n’est pas tout. D’autres mouvements usant et abusant du couvre-chef sont en gestation. Pour le plus grand bonheur des confectionneurs. En attendant, les pêcheurs et paysans bretons écrasés par des années d’aliénation économique dues aux  politiques aberrantes de Bruxelles et une politique fiscale des plus agressives au monde tentent de survivre…En attendant la bande à Bonnot!

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.