Stats

  • 6 234 150 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
26/10/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Fabius en mission commandée fait saboter un Accord sur le nucléaire iranien; « vive la France! » s’écrie John Mc Cain!

L’échec  d’un Accord sur le dossier nucléaire iranien entre Téhéran et le groupe P5+1 (Etats-Unis d’Amérique, Chine, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne) a suscité un grand soulagement en Israël mais également la joie du sénateur US John Mc Cain, néoconservateur notoire et fervent sioniste. Ce dernier, oubliant pour un moment son profond sentiment de mépris envers la France véritable s’est écrié, le 10 novembre 2013, via son compte Tweeter »

#France had the courage to prevent a bad nuclear agreement with #Iran. Vive la France! « 

Mais de quelle France s’agit-il? Celle de Fabius, pardi! Fallait s’y attendre! On aurait aimé le voir suer pour les intérêts de la France mais cela est une autre histoire…

Il fallait le voir le Fabius, en train de gesticuler, grimacer, pester ou s’agiter lors de ces trois jours d’intenses négociations sur le nucléaire iranien à Genève. Un comportement qui a fini par agacer ses homologues européens. Naturellement, cette prise de position bruyante et voyante lui a valu les foudres des iraniens pour lesquels Fabius n’est qu’un pion envoyé par Israël pour parler en son nom et jouer les trouble-fête. Un rôle qu’il a rempli à merveille.

« Je parie qu’il n’a même pas coordonné avec le Président » a lancé un diplomate français. Fabius est bien à l’aise dans son rôle de VRP israélien mais assez embarrassé dans son rôle de ministre de la République française. « Le bon peuple de France peut toujours crier son ras-le bol, Fabius et ses petits copains n’en ont cure! Il a la protection des grands manitous de Tel-Aviv… »

Aussi paradoxalement que cela puisse paraitre, l’Arabie Saoudite et Israël sont les pays qui s’inquiétaient le plus d’un éventuel Accord international sur le nucléaire iranien. De manière plus globale, les dirigeants de ces deux pays influents et extrémistes se rongent les ongles face à la gestion du dossier iranien par les États-Unis d’Amérique.

Washington qui sait se montrer prudent tente de limiter les dégâts: une envoyée spéciale du Président Obama a débarqué à Tel-Aviv pour tenter d’apaiser la tension entre l’administration et l’intransigeant Premier ministre israélien, devenu fou de rage suite à l’échec en Syrie et le refus US de frapper l’Iran. Le Secrétaire d’Etat John Kerry s’est chargé de calmer la fureur des Saoudiens. Ces derniers ont menacé de ne compter dorénavant que sur la France. Comprendre n’octroyer de très juteux  contrats d’acquisition d’armements qu’aux industries françaises.

Israël aussi compte sur la France. Depuis l’aberration Nicolas Sarkozy, la France est revenue dans les grâces des israéliens et des saoudiens. Alors que jusqu’à récemment elle était vilipendée y compris jusque dans les films de série B d’Hollywood comme l’alliée des « méchants » du Moyen-Orient pour les uns ou encore de pays impie pour les autres. Drôle de retournement de situation!

Que disait déjà Mc Cain de la France à la veille de l’invasion US de l’Irak en 2003? Certainement pas « Vive la France! » et mieux vaut ne pas rappeler ses interminables railleries francophobes. Fabius se pliera en quatre pour faire oublier le brillant discours anti-guerre de Dominique De Villepin au Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Il y a eu jadis Samson et Dalila. Nous avons maintenant Benyamin et Laurent. C’est dans l’air du temps et conforme au mariage pour tous tant promu par le gouvernement PS (et peu de temps auparavant par l’UMP d’un certain Nicolas Sarkozy) régissant les chaumières de France et de Navarre.

%d blogueurs aiment cette page :