Stats

  • 6 240 473 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
29/10/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Conflit au Moyen-Orient: échanges de tirs au Golan

Au moins un obus de mortier est tombé aujourd’hui à Magdal Chemms, l’une des principales localités du Golan occupée par l’armée israélienne. Des échanges de tirs entre soldats israéliens et militaires syriens ont été rapportés. Un tir d’artillerie israélienne a fait un mort et huit blessés côté syrien. Cet énième accrochage entre israéliens et syriens au niveau du plateau du Golan intervient au lendemain de révélations officielles syriennes sur le degré d’implication d’Israël dans la bataille en cours dans la Ghouta Orientale. Soit aux portes de Damas.

La situation au Golan est pour le moins très instable depuis le début de la guerre en Syrie. Les blessés des factions rebelles syriens et volontaires étrangers sont fréquemment évacués en Israël à partir du Golan, provoquant des tirs limités de l’armée syrienne.

Les deux pays semblent redouter une escalade au niveau du Golan, d’autant plus qu’une telle éventualité signifierait le début d’une guerre régionale dont personne ne connait exactement les conséquences.

Les meilleures unités d’élite de l’armée israélienne sont stationnées au Golan: les unités Golani. Renforcées par l’unité 8002  de cyberguerre et de guerre électronique et des escadrons de chasseurs-bombardiers F-15 Soufa. En face, malgré un conflit de plus de deux ans et demi et une rupture assez fréquente des voies d’approvisionnements, les syriens gardent sur place leurs meilleurs régiments et un complexe réseau de tunnels dans lesquels ils ont installé leurs artillerie, s’inspirant en partie de la Corée du Nord et des méthodes du Hezbollah libanais.

Israël et la Syrie sont officiellement en guerre depuis 1973. Les israéliens ont occupé 1200 kilomètres² du plateau stratégique du Golan en juin 1967 et ont annexé ce territoire en 1981 en dépit de la communauté internationale, laquelle n’a jamais reconnue ce fait accompli. Les syriens ont tenté de reprendre ce territoire hautement stratégique durant la guerre d’octobre 1973 et furent stoppés net par la menace d’une frappe nucléaire. La Syrie garde néanmoins le contrôle de 500 kilomètres ² où fut déployée  la majeure partie de leur armée avant la guerre en Irak en 2003 et la dégradation des relations avec la Turquie en 2011.

Carte_Golan

%d blogueurs aiment cette page :