Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150
29/06/2022

2 thoughts on “Israel: U.S. NATO Allies In Largest-Ever Multinational Air Drills

  1. Comme on dit rien de nouveau sous le soleil.
    J’ai une autre lecture de ces manoeuvres. En dépit de ce qui est affirmé, c’est surtout l’inquiétude qui prévaut à la fois chez les dirigeants sionistes et US, du fait d’un isolement stratégique d’Israèl jamais vu jusqu’ici, mais également l’affaiblissement des US.
    Par ailleurs, le gros cauchemard d’Israél, et des USA c’est l’éloignement de l’Egypte des accords de Camp David, avec en prime le retour de l’Irak sur la scène régional, à cela il faut ajouter que les campagnes de destabilisations de la Syrie, bien que trés meurtrières -le pays est exsangue- n’ont ni réussit à faire chuter Assad, ni entamer le potentiel du Hezbollah, en outre le renforcement inatendu de l’Iran et de la Turquie.

    Retenez bien ce que je vais vous dire :
    Ni les US, ni Israèl n’ont les moyens de s’attaquer pour l’instant à un quelconque état aussi longtemps qu’ils n’auront pas trouvé de la chair à canon arabe, où musulmanes. Les US n’ont pas 250.000 Gis à envoyer mourrir comme au Vietnam, pour le compte de l’état juif, détésté aux US. L’echec des campagnes US en mésopotamie, a fait échoué le plan de redessin des cartes dans la région. Les conséquences pour les US et Israèl sont catastrophiques, une inquiétude qu’ils ont bien du mal à dissimuler. Par ailleurs la Chine est entrain de dépasser les US comme première économie du monde, demain ça sera la première armée. L’echec des campagnes au moyen orient a considérablement profiter à l’Iran, c’était un paramètre que les stratèges US n’avaient pas du tout prévu, de surcroit, la dépression économique qui frappe le coeur de la puissance occidentale, c’est à dire Wall Street, et la City ont précipité le déclin des anglo-saxons, en plus de l’affaiblissement des traditionels alliés arabes que sont la Jordanie, l’Arabie Séoudite, Bahrein, etc…

    Si l’Arabie Séoudite et le Qatar n’avaient pas mis sur la table des dizaines de milliards $ pour renverser Asssad, et Khadafi, à l’heure qu’il est, je ne sais même pas si les USA seraient encore debout.Le dernier Joker a été sur la table, ça n’a pas marché -c’est à dire l’aide de la famille Séoud-, les conséquences sont désastreuses.
    Il en résulte un désengagement des US au Moyen Orient, avec comme condition qu’Israèl ne sera pas oublier, d’où ces maneouvres militaires. Cependant le paysage du moyen orient est entrain de se redessiner, avec de nouveaux acteurs, et il est possible que l’on va assister à des surprises pas certainement pas au profit des US et d’Israèl.

    1. Franchement, si j’étais à la place des USA, ma première priorité serait de sauver le dollar. Malgré ce qu’en pense la blogosphère, je ne suis pas sûr qu’il se désintègre en plein vol; Mais le fait que la Chine possède une partie non négligeable de sa dette devrait forcer les States à revoir son économie, s’ils ne veulent pas être victimes de chantage de la part de l’Empire du Milieu. Je crois, d’ailleurs, que c’est ce qui a motivé Washington dans la prospection et l’exploitation des gaz de schiste, quitte à ravager le pays écologiquement. Réduire les importations de pétrole dénote soit une volonté de réduire le coût de l’énergie, soit – et là je le mets entre guillemets – une préparation en vue d’un conflit qui réduirait considérablement les moyens de ravitaillement; mais je le répète, cela me paraît très hypothétique, enfin, je l’espère!

      Quant à Israël, je ne me fais pas trop de soucis pour eux…mais plutôt pour le reste du Monde. Je ne suis pas curieux – en fait si, je le suis – de voir ce que ferait un pays (?) surmilitarisé s’il se retrouvait acculé, coincé entre la Méditerranée et son mur d’enceinte. Sûrement une sorte de “Après moi le déluge (de bombes)!” A moins qu’ils ne brandissent une nouvelle fois la Bible à la page: “Tu ne tueras point.” mais je n’y crois pas trop…

      Pour ce qui est de la mission inter-armes dont traite l’article, il s’agit plus d’une démonstration israélo-US, pour montrer que l’alliance tient encore. Mais qui en doutait?

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :