Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

l’État d’Israël a rejoint, le 28 novembre 2013, le Conseil des Droits de l’homme des Nations Unies. Invraisemblable mais vrai. Paradoxal puisque cet organe des Nations Unies a condamné à 46 reprises les violations israéliennes des droits humains ces cinq dernières années. Soit plus que tout autre pays au monde.

Neuf États occidentaux et désormais Israël siègent au Conseil. Une belle occasion pour Israël dont l’histoire des violations massives des droits humains est l’une des plus épouvantables au monde, de se refaire une petite virginité et pourquoi pas jouer au père fouettard.

C’est déjà fait. Le 02 décembre 2013, la Sud-Africaine Navanethem “Navi” Pillay, Haute commissaire du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies a déclaré qu’une enquête a abouti à assez d’éléments pour lier des crimes de guerre en Syrie au Président syrien Bashar Al-Assad en soulignant que les crimes de guerre dans ce pays “ont été autorisés au plus haut niveau”…Difficile de ne pas y voir la main d’Israël derrière!

Le Conseil s’est fait pirater car les israéliens en avaient marre d’être chaque année condamné une bonne dizaine de fois par des pays non-alignés.

Mais ce n’est pas seulement la Syrie qui va payer le prix de ce cirque au Conseil des Droits de l’Homme aux Nations Unies! Il y aura une belle série de cris d’orfraie et autres hurlements sur la situation de tous les pays mal vus par la petite “communauté internationale” autour d’Israël.

3 thoughts on “Le monde à l’envers: Israël au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU!

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :