Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.
20131208-182825.jpg
Photographie probablement retouchée prise par téléphone portable montrant un combattant rebelle Tchétchène exécutant avec une mitrailleuse lourde (12.7 mm) un milicien des NDF (Forces de la défense nationale/pro-gouvernement) dans une région non identifiée en Syrie. La proportion de combattants étrangers au sein des factions rebelles syriennes est en hausse croissante et a atteint plus de 40 % des effectifs de certains groupes.

One thought on “Guerre en Syrie: Homo homini lupus…

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :