Stats

  • 6 715 188 Hits
16/04/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Avant toutes choses, je tiens à préciser que je suis conscient d’avoir la chance de vivre dans un pays…de libertés; mais pour combien de temps encore? Où est passée la France qui faisait rêver le reste du monde? Celle qui faisait la fierté de son peuple? Quelles leçons avons nous tirés des grands penseurs hexagonaux?

Je ne vais pas faire un comparatif avant-après, d’autres l’ont fait, je veux juste dire le fond de ma pensée sur cet ersatz de démocratie qui nous est vendue. J’ai toujours pris pour habitude de réfléchir avant d’écrire – ou de parler – et je ne suis pas, non plus, un sanguin qui prend la mouche facilement…Mais trop, c’est trop!

Suite à la divulgation de l’espionnage massif orchestré par la NSA, F. Hollande avait déclaré:

“Il y a un coup d’arrêt à porter et des clarifications à exiger”

Belle phrase. Mais qui, une fois de plus, n’a pas été concrétisée. Bien au contraire, le Sénat vient de valider le projet de loi sur “La Programmation Militaire” avec son fameux article 13 qui a fait le buzz depuis quelques jours. Cet article autorise le recueil des informations ou documents traités ou conservés par leurs réseaux ou services de communications électroniques, y compris les données techniques relatives à l’identification des numéros d’abonnement ou de connexion à des services de communications électroniques, au recensement de l’ensemble des numéros d’abonnement ou de connexion d’une personne désignée, à la localisation des équipements terminaux utilisés ainsi qu’aux communications d’un abonné portant sur la liste des numéros appelés et appelant, la durée et la date des communications. Belle preuve de démocratie, que ceci. Mais il s’agit de la sacro-sainte sécurité intérieure, alors, dans ce cas là, tout est permis.

Est permis, aussi, l’ingérence dans le gouvernement d’Etats étrangers, surtout s’il s’agit d’anciennes colonies. Grâce à Serval le Mali est rentré dans le rang – comprendre par là qu’il fera ce qu’on lui dit de faire – et avec Sangaris, F. Hollande espère faire la même chose en RCA.  Le président a déclaré mercredi devant le Conseil des ministres que le déploiement des forces françaises en Afrique «durera le temps que les forces africaines prennent le relais», a rapporté la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem. Le chef de l’Etat a fait de nouveau valoir que «ne pas intervenir, c’était rester les bras ballants à compter les morts», a-t-elle précisé devant la presse. «Il s’agit de sauver des vies dans un pays où il n’y a plus ni Etat, ni administration, ni autorité, de rétablir la sécurité», a ajouté le chef de l’Etat cité par la porte-parole du gouvernement. C’est oublier bien vite qui était derrière les coups d’états qui ont renversé les présidents malien et centre-africain. Tout le monde le sait, c’est un secret de polichinelle. Ayons une pensée pour le ministre de la Défense, qui vient de s’apercevoir que: l’opération Sangaris en Centrafrique est certes «beaucoup moins onéreuse» que Serval au Mali puisqu’il y a «moins d’armement, moins de transport, moins de logistique». Mais «elle est beaucoup plus difficile», «parce que l’identification de l’adversaire n’est pas si simple».

Je ne vous parle même pas de l’éducation de nos chères têtes blondes qui fait que la France recule de plus en plus dans le classement international. Cela me fait penser à une appréciation d’un de mes professeur: “Elève en nette progression…vers le radiateur!”

Je pourrai vous parler du social, aussi, mais un blog n’y suffirait pas. Idem pour la laïcité à sens unique.

Bref, je reproche à l’Etat français de faire du suivisme. Pourquoi vouloir à tous prix se référer aux USA? Quand Obama siffle, la classe politique française rapplique dare-dare en remuant la queue. Allons jusqu’au bout du raisonnement, abandonnons l’Euro et mettons-nous au Dollar. Bazardons notre matériel militaire et achetons du Made in USA. Finissons de jeter à la poubelle nos convictions et nos idéaux pour nous nourrir, exclusivement, de l’American Way of Life. Et l’agriculture? Elle manque grandement d’OGM, vous ne trouvez pas? Le sous-sol parisien regorge de gaz de schiste, qu’attendons-nous pour fracturer tout ça? Et la cuisine française? Trop compliquée! Deux tranches de pain (mou), un steack haché quelques rondelles de légumes non-identifiés, une sauce dont il ne vaut mieux pas connaitre les ingrédients, et le tour est joué – je tiens à confesser que j’ai mangé le fameux “casse-croute” en vente chez MacDo; comment peut-on dénaturer un jambon-beurre à ce point, et je serai d’avis de faire subir le supplice de la roue (en place publique) au concepteur de cette chose!

Pour tout ça, la France est devenue, à mes yeux, une Médiocratie. Le problème est qu’elle n’est pas la seule…

%d blogueurs aiment cette page :