Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150
06/07/2022

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

And the winner is…

L’homme de l’année, élu par le magazine TIME, n’est autre que François 1er.

Point de général égyptien, ni de premier ministre turc, encore moins de ministre des affaires étrangères russe voire même de son président. Que nenni, l’homme de l’année c’est le Pape. On aurait pu croire que l’armée syrienne aurait été choisie, vu qu’elle se bat comme un seul homme afin de déjouer les plans de l’Occident, mais on ne peut, décemment, pas demander à un MSM d’aller à l’encontre de la philosophie de son état-major national. Et pourquoi pas le président Rohani? Toujours pour la même raison.

Tant pis, on se contentera du Pape. Mais avouez que c’est un peu léger, comme choix. Certes, François 1er ne déclenche pas de guerres, pas plus qu’il ne provoque de famine, ni même d’exode…Et en plus il est moins ostentatoire que son prédécesseur.

Avec un choix comme celui-ci, TIME ne va pas provoquer de mouvement de foules, non plus, à part – peut-être – du côté des évangélistes puristes…

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :