Stats

  • 6 614 039 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
25/02/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Tension diplomatique entre Washington et New Delhi

Devyani Khobragade

Le 12 décembre 2013, la police a arrêté et menotté en public l’adjointe du consul général d’Inde à New Delhi, Devyani Khobragade (photo), puis ne l’a libérée qu’après versement d’une caution de 250 000 dollars.

Selon les autorités états-uniennes, la jeune femme aurait fraudé pour obtenir le permis de séjour d’une de ses employées de maison. Ce faisant, elle ne bénéficierait pas de l’immunité diplomatique, laquelle selon la Convention de Vienne ne s’applique qu’aux crimes et délits commis par des diplomates dans l’exercice de leurs fonctions.

Cependant, si la Convention de Vienne autorise des poursuites judiciaires, elle interdit formellement d’arrêter, de menotter, puis de libérer sous caution un diplomate.

Persuadées que cette affaire est tout sauf une bavure, les autorités indiennes ont immédiatement retiré tous les permis spéciaux attribués aux diplomates états-uniens en Inde. Elles ont enlevé les protections entourant leur ambassade et ont mit fin à tous les privilèges diplomatiques. La police indienne épluche actuellement les comptes bancaires de tous les diplomates US et de leurs employés, à la recherche d’une infraction qu’elles pourraient traiter de la même manière.

Source: Voltairenet

Commentaire: Les Etats-Unis d’Amérique est le seul pays au monde à entretenir des centaines  de “diplomates” en Inde, au Pakistan et en Afghanistan. Une situation jamais vue auparavant. Leurs agissements sont loin d’être au-dessus de tout soupçons et certains d’entre-eux sont impliqués dans des activités aussi douteuses que le blanchiment d’argent, le narco-trafic, le trafic d’armes, les fausses activités humanitaires, les activités fort suspectes  de l’USAID (CIA), la corruption des tribus,  des clans  et des dynasties de certaines provinces, la gestion des campagnes de drones, le trafic d’êtres humains et la liste est encore loin d’être exhaustive.  D’un autre côté, les américains ont prouvé pour la énième fois qu’ils ne reconnaissaient pas les Conventions de Vienne de 1961 et 1963 sur les relations diplomatiques et consulaires. L’épisode de Dominique Strauss-Kahn en est un cas probant.

Détail important, cette tension survient juste après un rapprochement entre l’Inde et l’Afghanistan sur la non signature d’un Pacte de sécurité bilatéral avec les Etats-Unis…

%d blogueurs aiment cette page :