Déces de Mikhaïl Kalachnikov.

Les créateurs disparaissent, leurs inventions restent. Ainsi va la vie. Certains ont plus de chance que d’autres, leurs produits portant leur nom, ils deviennent quasi-éternels, tel Uzi Gal l’inventeur – israélien – de la mitraillette Uzi mort en 2002. Un de ces immortel vient de s’éteindre à l’age de 94 ans: Mikhaïl Kalachnikov.

Inventeur de génie, il a créé l’arme universel. Utilisée sur toute la planète elle a fait la renommée de l’URSS. Elle est l’arme des armées de plus de 80 pays, sa facilitée d’utilisation et sa robustesse en ont fait le nec plus ultra des armes de guerre. Déclinée en de nombreux modèles elle est devenue polyvalente. Le nombre exact en circulation est inconnu, car elle peut être fabriquée assez facilement. N’oublions pas sa principale caractéristique: son calibre 7.62 mm. A opposer au 5.56 de l’OTAN et de l’ONU.

La Kalach’ est devenu un symbole, plus qu’un produit manufacturé. Elle orne quelques drapeaux de par le monde; notamment celui du Hezboallah. Elle est surtout devenue la marque de la Lutte, de la rébellion…

Et même si son inventeur est mort, elle, elle continue à vivre. Un nouveau modèle vient de voir le jour: AK-12. Le vice-premier ministre russe – Dmitry Rogozin – a déclaré en Septembre que l’armée russe avait l’intention de se normaliser avec un seul fusil modernisé, l’AK-12, pour remplacer trois modèles de fusil vieillissant. Un peu plus tard le même mois, il a été signalé que l’AK-12 – à l’origine conçu comme un fusil d’infanterie a été adoptée par l’armée russe. Les commandants supérieurs ont dit qu’ils n’avaient pas besoin de l’AK-12, alors que l’armée avait des millions de AK-74 stocks. Pour l’instant le ministère de la défense russe n’a pas fait d’annonce allant – ou pas – dans ce sens.

Konstantin Busygin le directeur général de Kalachnikov Concern ( formé plus tôt cette année avec la fusion de Izhmash – le fabricant de fusils Kalachnikov basé à Izhevsk – avec plusieurs autres entreprises de défense) prévoit également de vendre le pistolet Yarygin MP- 443 – actuellement utilisé que par des unités spéciales – en grand nombre pour le ministère de la Défense. En outre, la société a plus que doublé la production de canons antiaériens par rapport à l’année dernière. En Juin la société a remporté un contrat de 400 millions de dollars pour fournir un nouveau missile anti-char de l’armée russe.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.