Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Il est des agissements qui en disent plus qu’un long discourt. Le geste que vient de faire le premier ministre japonais Shinzo Abe en fait partie. Le geste en question pourrait paraître anodin, mais sa visite au temple Yasukuni n’est pas sans soulever des questions.

Petit rappel: le temple Yasukuni est un sanctuaire shinto situé en plein coeur de Tokyo, et qui rend hommage aux japonais ayant donné leur vie pour l’Empereur du Japon. Il y a ainsi quelques deux millions d’âmes qui y seraient sanctifiées. Dont celles des soldats de la deuxième guerre mondiale, celles des soldats ayant colonisé une partie de l’Asie (Chine, Corées…), et enfin celles d’hommes ayant été déclaré criminels de guerre soit par les alliés, soit par le Japon lui-même. D’où la polémique.

Plus simplement, la visite de ce temple peut se comprendre d’un point de vue purement religieux, mais faire le geste d’aller prier les âmes des guerriers morts pour le Japon en pleine tourmente avec la Chine sur les rivalités concernant les îles Senkaku/Diaoyu, peut paraître osé, voire provocateur. D’ailleurs, la communauté internationale n’a pas tardé à faire connaitre son incompréhension. La Chine, la Corée du Sud, la Russie et les USA n’ont pas apprécié, c’est le moins que l’on puisse dire.

Imaginez ce que pourrait penser cette même communauté internationale si François Hollande allait se recueillir sur la tombe du maréchal Pétain. Il aurait beau jeu de se justifier en disant vouloir rendre hommage au combattant de la première guerre mondiale, ces détracteurs n’y verraient qu’un hommage à celui qui dirigea la France occupée durant la seconde guerre mondiale.

Alors même si Shinzo Abe tente de se justifier en disant:

(…) qu’il est de pratique courante pour les dirigeants du monde entier de prier pour les âmes des personnes décédées dans des guerres.

Il n’en reste pas moins que cette vision n’est absolument pas partagée. Cette levée de boucliers avait été lancée au début des années 2 000, lorsque l’ancien premier ministre du Parti Libéral-Démocrate (droite) avait décidé d’aller honorer de sa visite le temple de Yasukuni tous les ans.

Est-ce une énième bravade du gouvernement Abe, ou bien s’agit-il d’une réminiscence d’un sentiment nationaliste qui ne dit pas -encore – son nom?

6 thoughts on “Le temple de la discorde…

  1. Hé ben, il fait couler de l’encre, ce temple.
    -La Chine n’est certes pas un modèle de démocratie, mais si vous élisez un Shinzo Abe à la tête de la France, personnellement moi aussi j’irai faire un tour du côté d’Islamabad…Et en ce qui concerne l’Europe, je suis assez d’accord avec Jean-Michel Sarrault pour dire qu’il n’y a plus grand-chose à sauver. C’est un château de cartes dans la tempête…
    -A défaut d’avoir la main adroite, j’ai le cerveau à droite. Que je sache, lorsque François Mittérand se recueillait sur la tombe du maréchal Pétain, la France n’était pas en conflit. Imaginez si après avoir sorti sa “boutade” sur Valls et son retour d’Algérie, François Hollande avait décidé de faire transférer la dépouille de Paul Aussaresses au Panthéon pour ses actes de résistance durant la seconde guerre mondiale, sans aller jusqu’à dire que la France serait à l’heure actuelle à feu et à sang, je pense que ça bougerait pas mal sur le territoire…

  2. 😉 ” Non mais que ne faut-il pas lire de nos jours.”……on en a autant à votre service!!!!! 😉

  3. Certains commentaires ici sont déroutants! Facile d’imaginer le tollé que soulèvera une visite de Mme Merkel, la bien sage Chancelière Allemande au sanctuaire d’Adolf Hitler à Berchtesgaden…Ou pis à un mémorial dédié à Himmler…Elle perdra son poste illico presto! Et j’imagine la tête des autres dirigeants du monde dit “libre”…

    Pour revenir au Japon, ce pays est fini. Dans tous les sens du terme. Fukushima a été le dernier coup fatal. Mais on est pas certains que ses démons belliqueux hystériques mis en sourdine par une très imposante occupation ou vassalisation US ne vont pas réapparaitre en temps de crise.

    La Chine n’a jamais été hystérique et fanatique au combat si mes souvenirs sont bons. Ce n’est pas le cas des unités-suicide nippones en Annamn, en Birmanie, dans les îles du Pacifique et à Okinawa…

    Quand à celui qui appelle l’Europe à se battre…Pff!! Contre quoi? Contre ses propres élites? Contre les pouvoirs financiers qui la tiennent par les couilles (excusez l’expression!!!) ? Non mais que ne faut-il pas lire de nos jours.

  4. Justement : Mitterrand “allait se recueillir sur la tombe du maréchal Pétain”. Effectivement, il se justifiait “en disant vouloir rendre hommage au combattant de la première guerre mondiale”, ET AVEC RAISON. Il ne faut pas tout confondre, et ici prétendre faire appel au discernement des esprits. Le cerveau gauche travaille par analyse, réflexion et conclusion. Le droit, fait appel aux facultés d’intuition. Cet article, qui se veut éclairant, ne l’est pas : il joue sur l’émotionnel et les réflexes corolllaires de l’intuition et du conditionnement, bref le cerveau de droite.

  5. il est vrai que dans le cadre de la repentance, il faut se martifouetter face à la Chine si démocratique et progressiste! je préférerais avoir Shinzo Abe à la tête de ma nation plutôt qu’un Hollande suintant la repentance et la soumission. Europe, relèves la tête, bats toi……ou disparaît!

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :