Que vaut un syndicat face à l’Ultra-Libéralisme? Pas grand chose…

L’Ultra-Libéralisme, cet outil entre les mains du patronat, peut aller très loin. Il est présent partout sur cette planète, sur tous les continents, dans tous les pays, au sein de chaque gouvernement – et pas seulement en Occident. Il est à la base de toutes les lois conyraignantes votées par ces même gouvernements. Il s’est affranchi des langues et des frontières, d’ailleurs, son objectif est de faire tomber ces barrières immatérielles (sauf dans certains pays où là, malheureusement, elles sont bien réelles), qui empêchent la libre circulation des marchandises et surtout des capitaux. L’argent et le pouvoir sont les mots clé. L’Humain? Qu’est-ce que c’est? Ils ne connaissent pas. Un homme n’a ni famille, ni vie privée, ni existence propre. Il n’est qu’une variable parmi les charges patronales.

Alors, pour lutter, les travailleurs se sont regroupés en syndicats. Les syndicats était une bonne idée, au départ… Pensez donc. Des milliers de travailleurs se regroupant derrière une même bannière, défilant, mais surtout manifestant d’un même élan. De quoi faire faire des cauchemars au patronat. Certaines sociétés sont plus syndicalisées que d’autres. En France, le taux de syndicalisation tourne aux alentours de 8% – et surtout dans les emplois publics: éducation, transports… – en Suède il est d’environ 70%. Cependant, on assiste à une régression, à l’échelle mondiale, du nombre de travailleurs syndiqués. Aux Etat-Unis aussi, les syndicats sont à la peine.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Ultra-Libéralisme en profite. Car même le plus puissant syndicat se retrouve impuissant face à certaines “propositions”. Boeing vient de faire une fleur aux travailleurs nord-américains. Ils vont garder leurs emplois! Oui mais attention, le constructeur aéronautique veut bien rester dans l’Etat de Washington, mais les employés vont devoir faire des sacrifices. Sur les retraites et la couverture maladie. Sympathique, non? Déjà, cette semaine, le patronat avait gagné un bras-de-fer avec le gouvernement Obama, pour l’utilisation de composants chinois dans la fabrication du tout dernier fleuron de l’armée de l’air: le F-35 (Flying Anvil). Soyons compréhensif avec l’Etat-Major américain, soit ils acceptaient, soit ils devaient faire face à un énième retard, sans parler du coût de l’appareil qui aurait atteint des sommets encore jamais atteints par un chasseur, fût-il de la cinquième génération – on parle de 250 millions de dollars/chasseur, alors que le programme initial estimait le prix à 90 millions de dollars. Le coût prohibitif des pièces de rechange pour l’aéronautique à sans doute été à l’origine du test qu’a effectuée la Royal Air Force sur un Tornado. Le test consistait à valider des pièces conçues à l’aide d’une imprimante 3D. Les pièces en questions – un couvercle de protection pour la radio du cockpit et des pièces dans le système d’arrivée d’air et dans le train d’atterrissage – n’avaient rien de vitales. Ceci dit, l’Etat-Major y voit un grand progrès, car en cas de conflit, certaines pièces pourraient êtres fabriquées sur place, réduisant ainsi les temps d’indisponibilités des chasseurs et le coût.

Si les gouvernements se mettent à faire dans la décroissance…

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

2 Commentaires

  • Voyons, voyons. Peut-on encore parler de bolchéviks? Les vrais défendaient le plus grand nombre, ceux-là se contentent de défendre leurs privilèges…
    Le bolchévisme était l’abolition des privilèges, à part pour les dirigeants. Or l’éducation nationale française est loin de représenter une classe dirigeante. Un troupeau de moutons, tout au plus.
    En plus et si ma mémoire est bonne, sur la 12,7 utilisée en France – du moins en 1995-96 – et datant de Mathuzalem (MIT 50?) il va falloir changer un paquet de fois le canon! Tous les 150 coups, non?

  • connaissant parfaitement TOUS les syndicacas de l éduquenaze, je confirme, des repaires de bolcheviques à passer à la 12.7!

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.