Stats

  • 6 237 837 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
28/10/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Un monde d’une extrême complexité

Comme vous avez pu le remarquer, on ne publie plus d’informations sur le conflit au Moyen-Orient depuis quelque temps. Cela est du à deux raisons: d’une part, la remise en question de notre perception du conflit dans le cadre d’une approche épistémologique et d’autre part, notre rencontre avec des personnes des deux camps ayant un lien direct avec des parties impliquées dans le conflit en amont.

Après des émissaires syriens d’un niveau intermédiaire, nous avons rencontré les iraniens. Une semaine après, nous rencontrons un proche du Prince héritier d’Arabie Saoudite.  Deux jours après avoir été conviés au President’s Day dans une ambassade US ultra-fortifiée d’un pays connaissant de graves problèmes sécuritaires.

Notre conviction est que le conflit au Moyen-Orient a dépassé les plans des uns et des autres au point où tout le monde ne sait plus vraiment quoi faire. Suivre l’évolution de la situation et exploiter la moindre opportunité. Mais est-ce une stratégie? Inutile de revenir sur des détails anecdotiques comme l’humeur fort exécrable d’un officiel US frustré et foncièrement corrompu, relevant plus d’un ersatz de caricature d’un général LeMay que le rôle magnifié par Hollywood du héros américain standardisé. A comparer avec un Russe, fort cultivé et poli mais méfiant comme au temps de la NKVD.

Chacun poursuit ses intérêts. Tous les coups sont permis. Souvent bien au delà de ce que les médias reconnaissent. La guerre en Syrie s’étend. Si les combats se limitent à 198 endroits à l’intérieur de la Syrie, ses soubresauts et autres ramifications s’étendent sur un périmètre large de 6000 kilomètres.

On est confrontés malgré nous à un monde complexe. D’une telle complexité qu’il échappe en grande partie à nos capacités de compréhension. On doit adapter sans cesse nos approches car rien n’est constant. Tout s’écoule!

%d blogueurs aiment cette page :