Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

La campagne de destabilisation menée contre la République islamique d’Iran à partir de la province très volatile du Baloutchistan au Pakistan commence à irriter Téhéran. Ce dernier a menacé d’intervenir en territoire pakistanais si le Gouvernement d’Islamabad continue à ne pas sévir.

La province pakistanaise du Baloutchistan, frontalière avec l’Iran et l’Afghanistan est la moins peuplée du Pakistan avec 4 % d’habitants. Certaines tribus revendiquent la séparation avec le Pakistan et sur le terrain, divers groupes armés comme l’armée de libération du Baloutchistan ou encore le front de libération du Baloutchistan mènent des opérations ponctuelles contre l’armée pakistanaise. Une tribu, celle des Bugti, gère en partie le narco-trafic et la contrebance, florissant dans cette région mais coopèrent également avec la CIA, le MI6 britannique et surtout la DGSE française. C’est cette dernière qui serait derrière la création de la fameuse organisation terroriste Jeich Al Adl ou armée de la justice en recrutant en y envoyant des jeunes français d’origine maghrébine se battre contre les “chiites iraniens” à partir du territoire pakistanais.

Fait curieux, le Jaich Al-Adl a revendiqué une attaque meurtrière contre un poste frontalier iranien ayant causé la mort de 17 militaires du Corps des Gardiens de la Révolution iranienne à partir d’un blog portant un suffixe “.FR” et édité en partie en français. C’est encore Jaich Al-Adl qui a revendiqué le rapt de 5 gardes-frontières iraniens au sujet desquels Téhéran a menacé d’interveir.

Paris fait-il de la sous-traitance pour Washington dans cette région éloignée? Nos sources sont catégoriques et précisent qu’ils ont été stupéfaits de constater jusqu’à quel point cet interventionnisme a été mal camouflée et très mal ficelé. La preuve, il est flagrant!

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :