Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150
05/07/2022

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Kunming: la CIA derrière la création d’un Front Ennosra en Chine

Abritant depuis des années les dirigeants des séparatistes Ouighurs du Xinjiang (Turkestan Chinois), Washington vient de passer à l’action contre la Chine. Le mode opératoire ne laisse subsister aucun doute: des dizaines d’hommes vêtus de noir, arborant le même emblème d’Al-Qaïda apparu dans les pays arabes ayant été affecté par la vague de changements de régime et utilisant des couteaux de boucher ont investi une gare à Kunming dans le Sud-Ouest de la Chine pour s’en prendre sans aucun discernement à des civils. Le bilan est lourd: plus de 29 personnes ont été tuées à l’arme blanche. Quatre des assaillants habillés de noir ont été abattus par la police chinoise.

La Chine est donc ciblée en même temps que la Russie. Après avoit tenté de raviver la question du Tibet en recevant le Dalai Lama, Washington a finalement utilisé l’outil géopolitique qu’elle maîtrise le mieux: l’islamisme politique. Une guérilla islamiste sur le flanc occidental de la Chine est un objectif idéal pour Washington dont les forces peinent au plus haut point en Afghanistan.

Depuis quelques semaines, l’avancée chinoise au Nord du Pakistan et même en Afghanistan dérangent les américains qui voient avec un oeil d’inquiétude la mise en place effective du corridor stratégique chinois en Asie centrale.

La création d’un front similaire au front Ennosra activant en Syrie en Chine est la dernière phase en date de la revenche des Etats-Unis contre Pékin.

La grande partie d’échecs continue.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :