Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Contrairement aux gesticulations de Barack Obama, John Kerry, Samantha Fox ou encore leurs sous-fifres Hague et Fabius, le Président russe agit. Et il agit en joueur d’échec. Kiev est en train de perdre le contrôle de la Crimée, où des milliers de soldats non identifiés bloquent les militaires ukrainiens dans leurs casernes.

Le navire-amiral de la marine ukrainienne et l’ensemble de la flotte se sont rangés du côté pro-russe. Le commandant en chef de la marine ukrainienne, l’amiral Denis Berezovski, a annoncé aujourd’hui qu’il prêtait allégeance aux autorités pro-russes de Crimée, au cours d’une conférence de presse à l’état-major de la flotte russe à Sébastopol.

La Marine Russe a toujours eu des ports d’attache en Crimée depuis le XVIIIe siècle.

Reste à savoir si l’appel de Kiev en direction des terroristes tchétchènes armés et soutenus par l’Arabie Saoudite et Israël aménera ces derniers à se battre aux côtés des fascistes. Aucun pays occidental n’a condamné cet appel. Une ironie du sort qui fait le bonheur de certains éditoriaux dans des pays classés “hostile” par les partisans d’un “nouvel ordre mondial” devenu bien rance depuis quelques années.

Vladimir Poutine ne se risquera jamais à bouger sans maîtriser au préalable l’ensemble des paramètres. En bloquant l’armée ukrainienne, saisissant ses arsenaux et la privant de marine de guerre, le Président russe fait montre d’une dextérité certaine qu’un Rasmussen, le Secrétaire général danois très corrompu de l’Otan nommé à ce poste par pure complaisance pour petits services rendus au groupe Laudrup, serait incapable d’appréhender. C’est la stratégie d’échec et mat.

5 thoughts on “Ukraine: la stratégie d’échec et mat de Moscou

  1. Allez! Une petite dernière, pour la route…

    “Le service de presse du ministère ukrainien de la Défense déclare officiellement que les informations publiées (sur la désertion des troupes en Crimée-ndlr;) ne correspondent pas à la réalité”, indique le communiqué, ajoutant que “les terrains des unités des forces armées ukrainiennes sont contrôlés par les militaires ukrainiens”.

    Les terrains des unités des forces armées (casernes) sont contrôlés par les militaires ukrainiens; mais en dehors des casernes, qui contrôle le terrain?

    http://fr.ria.ru/world/20140302/200622378.html

  2. Docteur Fu Manchu, I presume?

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Je ne suis pas certain que Poutine ira jusqu’à l’échec et mat. Il pourrait le faire, il en a les moyens, mais il est – comme tous les joueurs d’échecs – calculateur.

    Il se contentera d’un simple échec. Voire même un pat. Cela laisse une porte de sortie à l’Occident. Dans quel est l’intérêt? Simple, un perdant devient souvent revanchard et violent. Bon, on est d’accord, les chantre du NOM n’ont pas besoin d’une défaite pour devenir violent, mais il ne sert à rien de leur amener de l’eau à leur moulin; et ça, Poutine le sait.

    Pour en revenir à l’Ukraine, l’Occident n’a aucun moyen de pression. Ni même les moyens militaires. L’OTAN? Comme tu le dis si bien, Rasmusen est un imbécile heureux, pas un stratège. Et quand bien même, combien de membres de l’OTAN ont envie de se frotter à l’Armée Rouge? Les armes russes ont fait et font encore leurs preuves en Syrie, pour ne citer que ce théâtre d’opérations. Alors que les Nord-Atlantistes se contentent de jouer à la guerre entre-eux.

    Bref, à moins d’une bavure, Moscou se contentera de poser ses jalons. Les tergiversations vont aller bon train, mais elles n’accoucheront de rien. Surtout au conseil de sécurité du grand “machin”.

    Par contre, Kiev risque de servir d’otage. La Russie pourrait tenter de monnayer sa libération contre quelques avancées aux Moyen-Orient, notamment pour l’Iran ou la Syrie. Pas certain que Tel-Aviv soit d’accord. Israël risque même de perdre un peu plus dans l’histoire…

    Cependant, ayons quand même une pensée pour ce pauvre Erdogan qui vient de voir un nouveau front s’ouvrir au Nord. Il va encore falloir lui envoyer des Patriots…

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :