Stats

  • 6 619 030 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
27/02/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Les hallucinations de Tel-Aviv

Un haut responsable des forces armées iraniennes, cité par la chaîne de télévision iranienne en langue arabe Al-Alam (“Le Monde”), a démenti les informations israéliennes selon lesquelles Téhéran a envoyé des armes sophistiquées destinées à des groupes armés palestiniens de Gaza et dont une cargaison aurait été interceptée par un commando de la marine israélienne à bord d’un bateau en Mer Rouge.

“Nous démentons cette information qui est totalement sans fondement”, a déclaré ce responsable à la chaîne Al-Alam, qui n’a pas révélé son identité.

L’armée et le gouvernement israéliens ont annoncé avoir intercepté mercredi matin en mer Rouge un navire transportant “une cargaison iranienne d’armes sophistiquées” destinées à des groupes armés palestiniens dans la bande de Gaza.

Cette nouvelle production israélienne est assez grossière dans ses prémisses. La portée et le champ d’opération de la marine israélienne inclut bien la Mer Rouge, une partie de la Mer d’Oman, les côtes somaliennes et surtout le littoral et les ports du Kenya. Mais ce qui dérange au plus haut point dans cette histoire est de savoir qui est le destinataire de cette cargaison? Le Hamas? Très peu probable depuis sa prise de position aux côtés des ennemis de l’axe Téhéran-Damas. Or, l’enclave de Gaza est sous le pouvoir du Hamas. Lui même assiégé par Israël et,  depuis le renversement des Frères Musulmans en Egypte par le général Al-Sissi, l’Egypte.

Certaines ailes militaires à Gaza n’ont toutefois jamais adéré entièrement à la position adoptée par le Hamas au détriment de ses intérêts et découlant de son orientation idéologique de soutien aux Frères Musulmans turcs. Mais cela suffit-il à inciter l’Iran à leur envoyer des missiles Sol-Sol comme le prétend Tel-Aviv?

Deuxième mensonge: Si la République islamique d’Iran fabrique bel et bien des missiles surface-surface à partir de variantes russes et chinoises, il est exclu qu’elle se hasarde à les délivrer à une partie dont il ne sait s’il est ami ou ennemi. L’information israélienne est probablement fausse. Il n’y qu’a se rappeler les centaines de combattants du Hamas palestinien combattant les troupes syriennes et les conseillers militaires iraniens en Syrie…

Il y a bien eu assaut pirate sur un navire iranien. La piraterie en mer est devenu une spécialité américano-israélienne. Mais le récit narratif des faits s’inscrit dans le cadre d’une opération de propagande.

Le Hamas dispose de roquettes non guidées dont les plus puissantes peuvent atteindre une portée de 45 kilomètres. Un arsenal en somme modeste en comparaison avec celui, impressionnant pour une milice, du Hezbollah libanais.

Mais les hallucinations israéliennes ne s’arrêtent pas là. Après le film sur l’assaut pirate ayant visé un navire iranien dans les eaux de la Mer Rouge, voilà que le service de propagande sioniste invente un autre film d’action héroïque pour l’armée israélienne: l’avortement d’une opération du Hezbollah libanais en plein Golan syrien sous occupation israélienne. Là encore, l’information bute sur un détail coriace: le Hezbollah n’opère pas au Golan. C’est l’armée syrienne qui opère face à Israël sur ce plateau stratégique. L’histoire selon laquelle un commando du Hezbollah aurait été anéanti par l’armée israélienne alors qu’il se disposait à piéger un itinéraire a été démentie par l’armée syrienne, laquelle a affirmé de son côté avoir violemment échangé des tirs avec une unité militaire non identifiée qui tentait de s’infiltrer en Syrie à partir d’Israël…

Qui croire en fin de compte? Personne. Chacun défend sa chapelle. Et La vérité est toujours ailleurs. Mais certainement pas dans ce sanctuaire universel du mensonge qu’est Israël.

%d blogueurs aiment cette page :