Stats

  • 6 805 100 Hits
18/05/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Israël pratique le nettoyage ethnique de façon systématique (expert ONU)

Le rapporteur de l’ONU pour les territoires palestiniens,  Richard Falk a accusé vendredi Israël de pratiquer une politique de nettoyage ethnique à Jérusalem-Est.

“Les expropriations de biens et les démolitions de maisons palestiniennes, la construction de nouvelles colonies à Jérusalem-Est, l’impossibilité pour les Palestiniens d’y construire équivalent à une discrimination systématique basée sur l’identité ethnique”, a  précisé Richard Falk qui subit des pressions multiformes dont des campagnes de diffamation à son encontre de la part des lobbies et des organisations pro-Sionistes à travers le monde.

Arrivé au terme de son mandat de six ans comme rapporteur de l’ONU, Richard Falk a confié son pessimisme et s’est senti plus libre de confier le fond de sa pensée. “Tout au long de ces six années, la situation du peuple palestinien et du droit international dans les territoires occupés n’a pas cessé de se détériorer”, a déclaré le professeur juif américain avant de dénoncer  la poursuite de la construction du Mur, déclaré illégal par la Cour Internationale de Justice en 2004.

Environ 85% du Mur de séparation se trouve sur territoire palestinien en Cisjordanie et plus de 60% des 708 kilomètres prévus sont achevés, a-t-il dit en soulignant qu’Israël profite des crises en Syrie et en Ukraine qui détournent l’attention de la communauté internationale et permettent à l’Etat Sioniste de poursuivre sa “politique annexionniste”

Enfin, Richard Falk a émis une observation très intéressante soulignant  l’idiosyncrasie immuable des pro-sionistes en ce qui concerne leurs attaques ou campagnes de dénigrement à l’égard des personnes morales et physiques qui osent s’opposer à eux ou tout simplement dénoncer les pratiques criminelles des dirigeants israéliens. Falk qui a fait l’objet de diverses campagnes de diffamation a affirmé que ces dernières ont eu pour effet de détourner l’attention du message vers le messager et de parler des biais supposés de l’observateur plutôt que de ses observations.

Le Conseil des droits de l’homme doit nommer la semaine prochaine un nouveau rapporteur pour les territoires palestiniens et on peut supposer que Washington et ses alliés  bataillerons ferme pour que ce poste soit occupé par une personne acquise aux lobbies israéliens.

%d blogueurs aiment cette page :