Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

La Serbie a commémoré,  lundi 24 mars 2014,  les 15 ans du début de l’agression son territoire par les forces aériennes de l’Otan (Organisation de l’Atlantique Nord), initiée le 24 mars 1999 sans même obtenir l’aval du Conseil de sécurité des Nations Unies,  pour contraindre Belgrade à accepter l’indépendance du Kosovo. Bien entendu, l’Otan a avancé un prétexte humanitaire à cette agression. Comme de coutume. 

Cette campagne de bombardements aériens contre un pays souverain inédite  dans l’histoire européenne depuis 1945 a duré 78 jours (onze semaines) a causé la mort de 2500 civils et plus de 12500 blessés.

L’ex-Président serbe Slobodan Milosevic a refusé de céder jusqu’au bout aux conditions secrètes de Washington et de Londres. Les médias de l’empire le décrivent comme un autocrate criminel refusant de mettre un terme à ce qu’ils qualifient comme une répression de la guérilla indépendantiste Kosovar menée par la mafia et soutenue par les Etats-Unis. Il sera dans le collimateur US jusqu’à son arrestation et sa comparution devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie à La Haye où il mourra dans de très obscures circonstances. En réalité, à la fois acteur et témoin dérangeant du drame yougoslave et des luttes d’influences des grandes puissances dans les Balkans, il est éliminé selon un mode opératoire fréquent en Europe: l’arrêt cardiaque.

L’intervention s’est caractérisée par son peu d’efficacité. L’armée serbe ayant pu exploiter le relief et les mauvaises conditions météorologiques pour se soustraire aux satellites-espion et aux vols de reconnaissance. Un bombardier furtif US de type F-117 Stealth est abattu. Les avions de l’Otan visent les locaux de la radio télévision serbe, l’ambassade de la République populaire de Chine et les infrastructures civiles. Les bombardements cessent en juin par le retrait des forces serbes du Kosovo. Ce territoire est placé sous le contrôle de l’Organisation des Nations Unies avant d’obtenir son indépendance sous la férule d’un chef de la mafia locale.

L’indépendance du Kosovo fait figure d’un cas d’école et continue à être étudiée comme une curiosité géopolitique. Il constitue aujourd’hui une base arrière des Etats-Unis dans les Balkans. Son indépendance a été reconnue bon grès mal grès par une centaine de pays grâce à l’influence et aux pressions de Washington.

One thought on “La Serbie commémore les 15 ans de l’agression de l’OTAN

  1. Survivalisme: Bienvenue en enfer…

    http://lesmoutonsenrages.fr/2012/03/03/survivalisme-bienvenue-en-enfer%e2%80%a6/#more-21859

    Dans cette période où beaucoup se questionnent sur l’avenir, trouver de véritables réponses est un challenge des plus difficiles, donc certains se préparent comme ils peuvent, en potassant, en regardant des films ou des reportages sur le survivalisme, et c’est aujourd’hui un témoignage qui vient éclairer un peu notre lanterne sur le sujet.
    C’est plutôt effrayant, mais qui sait, peut être un jour serons-nous confrontés à cela…

    L’homme qui répond aux questions ci-dessous, raconte comment lui et son clan ont survécu pendant un an dans une ville de 60 000 habitants durant l’effondrement de la Bosnie en 1992.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :