Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Des indications recueillies font état d’un intense bombardement aérien mené par une vingtaine d’avions de combat des forces aériennes syriennes sur le tracé des frontières avec la Turquie. Au même moment, une dizaine de chasseurs de type Mig-29 survolent depuis une heure  les confins frontalier à la recherche d’une confrontation aérienne avec les chasseurs turcs F-16.

Les bombardements aériens syriens visent les colonnes rebelles et leur soutiens turcs à coups de bombes thermobariques dont l’effet demeure terrifiant.

Deux bombes thermobariques lancées par des bombardiers syriens au dessus des rebelles, peu avant leur explosion.
Deux bombes thermobariques lancées par des bombardiers syriens au dessus des rebelles, peu avant leur explosion.

Au sol, des milliers de réservistes syriens, de civils armés et de miliciens des forces de la défense nationale (NDF) se dirigent vers les frontières avec la Turquie pour appuyer les unités militaires syriennes accrochés près de Kassab et sur le tracé frontalier par les rebelles radicaux et l’armée turque.

La principale préoccupation de l’état-major syrien et de veiller à ce que la diversion turque ne pousse pas Damas à dégarnir ses défenses au Golan face à Israël. Car ce dernier attaquerait à la moindre faiblesse.

armée syrienne vers la Turquie

4 thoughts on “Urgent: des chasseurs-bombardiers syriens bombardent les confins frontaliers turques

  1. C’est un nouveau coup de bluff des Etats-Unis, comme en septembre.
    Ce tournant va tourner court dès que la Turquie aura eu quelques pertes conséquentes.

  2. Excellente initiative de la Syrie qui prouve qu’elle n’est pas disposée à laisser le ciel à la frontière Syro-turque à la solde des terroristes soutenus par Ankara.
    Bachar envoie un message clair, si toi Erdogan tu veux établir une zone d’exclusion aérienne afin de soutenir les rats barbus, il va falloir en payer le prix et te battre ! Pas sûr que l’opinion publique turque accepte que ses pilotes et avions soit sacrifiés pour l’OTAN.
    J’ai même lu que des rassemblements pro-syriens avaient eu lieu en Turquie ou des turcs scandaient des slogans pro Bachar.
    ça sent la poudre pour Her Dog Âne !

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :