Stats

  • 6 246 980 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
31/10/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

La Turquie vient de trouver un cassus belli, lui permettant de déclarer la guerre à Damas. Et pas n’importe quelle excuse, une excuse tirée par les cheveux, c’est le moins que l’on puisse dire. Il faut dire que la bataille sur la frontière, dans la province de Lattaquié ne fait pas la une des journaux occidentaux. De là à dire que cela n’intéresse personne, il n’y a qu’un pas que je ne suis pas prés de franchir. Si personne n’en parle, c’est uniquement pour que personne ne regarde par là-bas.

Donc, l’excuse. Aujourd’hui, des conversations téléphoniques ont été mises en ligne sur Youtube. Ces conversations, enregistrées à l’insu des protagonistes*, révèlent les plans d’Ankara en vue de déclarer la guerre à la Syrie. On y entend notamment le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu et le chef des services de renseignement (MIT) Hakan Fidan évoquer l’hypothèse d’une opération destinée à justifier une intervention militaire de la Turquie en Syrie.

Mais que fait la police? La police, je ne sais pas, mais en revanche, le gouvernement turc a aussitôt bloqué Youtube. Et ceci la même semaine que la suspension de Twitter. Cela fait beaucoup, pour une république…

Bref, Ahmet Davutoglu a déclaré, suite à cette fuite, que:

 La diffusion sur internet jeudi d’une réunion confidentielle dans laquelle les autorités turques évoquent une intervention militaire en Syrie constitue une claire déclaration de guerre.

Ils sont allés la chercher loin, celle-là! Ankara abat un chasseur syrien, tente – par djihadistes interposés – de conquérir une partie du territoire de la Syrie, cherche une solution pour pouvoir envoyer plus d’hommes et surtout de matériel (tout en faisant entrer, de manière officielle, l’OTAN dans la danse), et tout ce que le gouvernement turc trouve, c’est de s’appuyer sur des fuites qui n’ont pas été revendiquées… Quand Erdogan quittera le pouvoir, il pourra toujours se recycler en scénariste.

  • Si quelqu’un me dit que les fuites ont été faites par Ankara, je le croirai volontiers. D’autant plus qu’elles ont trois avantages: 1/avoir une excuse pour envahir la Syrie, 2/suspendre Youtube et Internet en général, 3/en cas de guerre avec Damas, le peuple sera trop préoccupé pour s’intéresser de trop prés aux soupçons de corruption qui entache le gouvernement.
%d blogueurs aiment cette page :