Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Ce n’était qu’une rumeur. Assez tenace. Mais qui a fini par devenir une réalité. Loin des discours étudiés des officiels US sur ce qui se passe en Syrie, Washington a commencé depuis quelques semaines à livrer des missiles antichars aux rebelles syriens. L’usage de missiles antichars de type BGM-71 Tow a été attesté lors des combats autour de Kassab, en Syrie septentrionale, non loin des frontières avec la Turquie.

D’après des témoignages oculaires, au moins quatre chars de bataille T72 de l’armée syrienne ont été détruits par ce système d’arme au cours des dernières 48 heures.

D’autres documents vidéo en provenance d’autres provinces syriennes attestent de la présence de cette arme dans l’arsenal hétéroclite des rebelles et des combattants étrangers soutenus par l’Otan en guerre contre le gouvernement syrien.

D’un coût unitaire d’environ 50 000 USD,  ce missile antichar serait le premier d’un lot de différents systèmes d’armes encore plus sophistiqués que Washington a décidé de livrer à la rébellion syrienne sous garantie saoudienne.

Un rebelle syrien maniant un lance-missile antichar TOW de fabrication US. Les rebelles n'utilisaient jusqu'à récemment que des missiles antichar de fabrication  russe dont le Kornet, faisant partie de l'inventaire de l'armée syrienne.
Un rebelle syrien maniant un lance-missile antichar TOW de fabrication US. Les rebelles n’utilisaient jusqu’à récemment que des missiles antichar de fabrication russe dont le Kornet, faisant partie de l’inventaire de l’armée syrienne.

3 thoughts on “Syrie: les Etats-Unis livrent des missiles antichar Raytheon BGM-71 TOW aux rebelles syriens

  1. Une bonne chose pour l’armée syrienne. Les occidentaux vont lui livrer indirectement des armes de pointe. A quand les stingers?

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :