Stats

  • 6 625 432 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
02/03/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

L’Otan lance des défis à la Russie mais ne représente aucune menace (experts)

L’Otan ne représente aucune menace pour la Russie, d’autant que de nombreux pays-clés de l’Alliance ont réduit leur budget de défense. Sur le dossier ukrainien elle a pourtant lancé un défi à la Russie auquel cette dernière a fermement réagi, ont déclaré les experts interrogés par RIA Novosti après la déclaration du président Vladimir Poutine sur l’Otan.

Pendant sa traditionnelle “ligne directe” avec la population jeudi 17 avril – retransmise à la télévision– le président Vladimir Poutine a déclaré qu’il ne craignait pas l’expansion de l’Otan.

Il a ajouté que les décisions de la Russie concernant la Crimée étaient partiellement liées au risque d’adhésion de l’Ukraine à l’Alliance – et expliquaient sa réaction. Le chef de l’Etat a également annoncé que la Russie poursuivrait les négociations avec les Etats-Unis sur le bouclier antimissile (ABM), mais qu’elle ferait tout pour sécuriser son territoire.

Les Etats-Unis et d’autres pays de l’Otan, sous prétexte de se protéger contre une éventuelle attaque de missiles en provenance d’Iran, veulent en effet mettre en place l’ABM en Europe et installer ce dispositif près de la frontière russe. Moscou estime que ces plans visent en fait la Russie et pense que l’ABM enfreint l’équilibre des forces stratégiques de dissuasion de la Russie et des USA.

“Qu’en est-il de notre crainte de l’Otan ? En ce qui concerne l’organisation en tant que telle, notre conception de la politique étrangère indique que l’Alliance ne représente pas de menace pour nous. Seules certaines de ses actions pourraient le devenir. L’avancement de nouvelles bases militaires dans la région est inadmissible pour la Russie”, a déclaré Alexandre Mikhaïlenko, professeur à l’Académie russe de l’économie nationale.

D’après lui, l’Otan est loin d’être en forme aujourd’hui. “Tous les pays membres, dont les USA, réduisent leurs dépenses militaires. Personnellement, je me pose beaucoup de questions sur l’avenir de l’Otan. Le président Poutine voulait probablement dire qu’aucun des pays de l’Alliance ne souhaitait entrer en guerre”, explique l’expert. Il ajoute que le gouvernement arrivé au pouvoir en Ukraine vise une coopération plus active avec l’Otan. “Le gouvernement provisoire a déjà annoncé l’organisation d’exercices communs et son intention d’accueillir un groupe de conseillers pour s’occuper de la réforme des forces armées ukrainiennes. Je ne suis pas convaincu que nous devrions l’interpréter comme une menace, mais c’est certainement un défi”, a souligné Alexandre Mikhaïlenko.

Nikolaï Mironov, directeur de l’Institut des projets régionaux prioritaires, a ajouté que l’Otan s’était transformée en outil offensif en cherchant constamment à se rapprocher des frontières russes. “Ils se rapprochent de nos frontières en déployant l’ABM. Cela vise clairement à dissuader la Russie, à créer un facteur de force pour contraindre la Russie à faire diverses concessions sur le plan économique notamment… C’est pourquoi nous adaptons notre position à ce sujet, nous cherchons à sécuriser notre territoire”, a déclaré l’expert.

Source: RIAN

%d blogueurs aiment cette page :