Stats

  • 6 979 019 Hits
05/08/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Syrie: l’armée déterminée à aller jusqu’au bout

D’après des informations concordantes, le haut commandement des forces armées syriennes a tenu cette semaine deux réunions d’une extrême importance où ont été prise une série de décisions stratégiques.

La poursuite de la stratégie d’encerclement et de réduction de ce que les militaires syriens appellent les poches rebelles, l’anéantissement des lignes de soutien logistique aux rebelles en provenance de l’étranger, le renforcement des capacités dissuasives face à la Turquie et la situation du plateau du Golan occupé par Israël avec lequel la Syrie est techniquement en guerre ont dominé les discussions.

L’intégration d’unités d’élite du Hezbollah libanais dans des unités syriennes, effectives de facto depuis quelques mois, a été codifiée. Le Hezbollah libanais a acquis une énorme expérience suite à son implication dans un conflit où les fronts sont largement supérieurs à ceux du Liban-Sud et où la mobilité et la puissance de feu implique d’inextricables difficultés logistiques en terrain inconnu.

C’est l’aviation syrienne qui a été l’arme la plus déterminante de ce conflit. Israël le savait depuis fort longtemps et ce n’est pas pour rien que chaque année, les médias israéliens insistaient pour rappeller la supériorité de l’armée de l’air israélienne sur celle de la Syrie, réputée une des meilleures du monde Arabe.

Avec ses redoutables unités de renseignement, son infanterie aéroportée, ses bombardiers SU-25 et ses chasseurs de première ligne Mig-29 aussi bien que les vieux Mig-23 et Mig-21 ou encore les L-39 Albatros, les hélicoptères de transport de troupes ou de ravitaillement, les forces aériennes syriennes  ont joué un rôle primordial dans l’exécution de la stratégie syrienne. Bien que des dizaines d’appareils ont été abattus par les rebelles, l’armée de l’air turque ou l’aviation israélienne durant la guerre, certains  avions de combat syriens se sont illustrés par des prouesses  en matière de manoeuvres, notamment lors de survol de territoire hostile à très basse altitude ou lors de manoeuvres d’évitement de missiles Sol-Air portables que la rébellion a utilisé sur plusieurs champs de bataille.

L’arme blindée a été massivement utilisée par Damas. Mais les pertes en matière de véhicules blindés de combat et même en chars de batailles sont assez élevées et mêmes sévères en certains endroits. L’usage intensif par les rebelles de missiles anti-char perfectionnés  n’a cependant pas empêché l’avancée des blindées en combinaison avec l’artillerie et l’aviation sur certains fiefs rebelles.

L’approvisionnement par la Russie, l’Iran et la Chine d’armes et de munitions à l’armée syrienne a permis à cette dernière de soutenir un effort de guerre intense que son économie d’avant-guerre ne pouvait se permettre. Mais ce soutien ne s’est point arrêté à cet aspect puisque Moscou, Téhéran et Pékin ont bataillé fermes sur tous les fronts allant de la guerre monétaire et financière aux guéguerres en coulisses du Conseil de Sécurité de l’ONU en passant par la guerre médiatique, l’imagerie satellite et le cyber-espace.

La guerre en Syrie que l’on qualifie de « civile » pour cacher ses véritables enjeux géostratégiques n’est donc pas un conflit comme les autres. C’est le terrain de confrontation majeur des principales puissances dont une se revendiquant l’hégémonie mondiale au nom d’un « exceptionnalisme » historique. Qui aurait cru que des soldats d’une armée de ce que l’on appellait « Tiers-Monde » allaient un jour faire basculer le rapport de forces à l’échelle planétaire? L’histoire est pourtant riche en rebondissements de la sorte. On l’oublie assez vite. Pour l’instant, forte du soutien de ses alliés, l’armée de Damas est à l’offensive, contraignant ses ennemis à embraser l’Irak voisin pour y déclencher un vacuum stratégique ou un nouveau potentiel de situation.

Le Grand Jeu continue à tous les niveaux.

Syria army advances in Aleppo, Idlib, Daraa

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :