Peuple ayant subi le partage de son territoire lors du découpage (franco-anglais) des frontières du Moyen-Orient, il est éparpillé au sein de plusieurs nations, principalement la Syrie, l’Irak et la Turquie.

Depuis quelques mois, le gouvernement irakien a rendu à ce peuple une partie de son territoire avec, en prime, une relative autonomie. Même le gouvernement turc du premier ministre Erdogan a lâché un peu de lest. Et en Syrie, les combattants kurdes (peshmerga, dont les plus craints sont les femmes) se sont rangés du côté de Damas.

On peut cependant se poser des questions. Par exemple; en cas de victoire de l’EIIL et donc de création d’un Etat islamique à cheval sur l’Irak et la Syrie, que ferait le peuple kurde? Car parmi les combattants djihadistes sunnites on trouve quelques anciens partisans de Saddam Hussein qui ont tendance à rappeler de douloureux souvenirs aux kurdes; et on peut aussi noter le fait que les peshmergas ont systématiquement combattu là où l’armée irakienne a été tenue en échec par l’EIIL, dans le Nord de l’Irak.

En cas de création de l’Etat Islamique, négocieraient-ils avec l’EIIL, ou formeraient-ils un nouvel axe de résistance à l’instar du Hezbollah? Car les kurdes ont un point commun avec les combattants libanais: une diaspora (héritée de la volonté de certains états occidentaux de sauver ce peuple, suite aux gazages imputés à S. Hussein) répartie sur l’ensemble de la planète. Ils ont en outre un petit plus, ils ont des frontières communes avec la Syrie et l’Iran…

Si les médias ne parlent pas de ce peuples (et de ses faits d’armes), il possède quand même un potentiel énorme. Pour l’instant, il se concentre sur ses intérêts, mais le proche avenir risque de le pousser à montrer ses capacités, et il pourrait bien devenir le grain de sable capable d’enrayer les rouages de la machine de guerre occidentale.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.