Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150
05/07/2022

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

La Russie au secours de l’Irak?

Lors d’une réunion, à Damas, entre le président syrien – Bashar Al-Assad – et le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, ce dernier a déclaré:

La Russie ne restera pas les bras croisés face aux tentatives des groupes de propager le terrorisme dans les pays de la région(…).
La situation est très dangereuse en Irak et menace les fondements de l’Etat irakien(…)la solution ne peut venir que d’un véritable dialogue national.

Ce n’est pas tout, lors de cette conférence de presse, Sergueï Ryabkov a dénoncé l’aide militaire que Washington envisage de donner à l’ASL, disant que la seule sortie de crise possible passe par la politique.

Il a aussi évoqué la fin du transfert des armes chimiques à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), et dans le même temps a demandé à Israël d’en faire autant.

Quelle forme prendra l’aide de Moscou à Bagdad? Mystère pour le moment, mais le fait que des drones US armés tournent au-dessus de la capitale irakienne ne va pas faciliter les rapports entre les deux blocs (Est et Ouest, comme au bon vieux temps).
Seul inconnu pour l’instant, que va faire Pékin? L’exploitation de gisements pétroliers dans le Sud du pays par des entreprises chinoises devrait inciter l’Empire du Milieu à aller plus loin que sa dernière déclaration:

“La Chine soutient les efforts du gouvernement irakien à garantir la sécurité et la stabilité”.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :