Stats

  • 6 706 436 Hits
12/04/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

L’Etat Islamique, une pure création britannique

Presque un siècle après Lawrence d’Arabie et les Accords de Sykes-Picot, les britanniques semblent toujours obsédés par les concepts du Califat musulman, du Mahdi attendu, de l’armée fantôme, de la guérilla “islamiste” et de quelques éléments de l’eschatologie musulmane relative à la fin des temps.

Les hordes de l’Etat Islamique d’Irak et du Levant, devenu par la magie du Saint Esprit l’Etat Islamique ou le Califat Islamique est une autre construction intellectuelle britannique, soutenue logistiquement par l’Arabie Saoudite et la Turquie, armée par les Etats-Unis et dont le design graphique (drapeau, cartes, etc.) émane de la même boite de communication israélienne.

Depuis Green Mantle ou le manteau vert du chef providentiel, les britannique ont toujours tenté d’utiliser la formidable dynamique historique ayant permis à l’Islam de se propager en moins d’un siècle du Hedjaz à la plupart des territoires de l’ancien monde.

Les hordes du pseudo Etat Islamique sont dans leur majorité un ramassis de repris de justice, d’aventuriers et de criminels venus de plusieurs dizaines de pays. Ils disposent de milliers de véhicules tous terrains de type Toyota flambant neufs, achetés par lots entiers et par un acquéreur unique. Ils arborent le drapeau noir conçu du printemps arabe apparu lors du printemps arabe et conçu par une boite de design israélienne en se basant sur d’anciennes inscriptions musulmanes. Leurs revendications par cartes interposées reprennent d’anciennes cartes et n’apportent rien de nouveau sinon de jouer sur le fantasme du sarrasin et de la peur que cela entraîne. Le cas de l’Andalousie et les références au siège de Vienne en Autriche sont assez significatives à cet égard.

L’armée fantôme de l’EI privilégie les armes US. L’image du guérilléro arborant fièrement sa Kalachnikov en face des impérialistes aura vécu; voici venu le temps des poilus en noir sont dotés de GPS et de tablettes liés à des systèmes de communication et des satellites militaires US, utilisant des Humvee blindés et des armes occidentales en criant “Allah Akbar” (Dieu Est Grand) mais tout en faisant plastiquer les sanctuaires sacrés de l’Islam et en assassinant sans discrimination aucune tous ceux qui ne partagent pas leur humeur du moment.

Que l’on ne s’y trompe pas. Cette armée des ténèbres est destinée à la Syrie. Elle a déferlé sur l’Irak pour prendre à revers les syriens et interrompre les voies d’approvisionnements stratégiques entre l’Iran et la Syrie.

Il n’est pas étonnant de voir l’Iran envoyer en Irak tout ce qu’elle dispose comme bombardiers tactiques Su-25 soit 7 unités pour bombarder les positions de ces hordes à Baji, au Nord de Bagdad. Un bombardier iranien a été abattu ce matin par un missile.

De leur côté, l’aviation syrienne en est arrivée à bombarder des cibles de l’EI jusqu’à la périphérie de Bagdad. Car avec les méthodes inspirées de celles des Viêt-Cong lors de la guerre du Viêt-Nam, les hordes en noir conseillées par les meilleurs experts militaires d’Occident, la meilleure arme à utiliser contre eux reste les bombardements aériens intensifs.

Le vieux Sukhoï Su-25 s'est avéré comme l'ultime bombardier tactique contre les hordes de l'Etat Islamique.
Le vieux Sukhoï Su-25 s’est avéré comme l’ultime bombardier tactique contre les hordes de l’Etat Islamique et des autres groupes rebelles financés et armés par Washington et ses alliés (Photo: un pilote iranien?  et son Su-25 en Irak, juillet 2014).

 

%d blogueurs aiment cette page :