12/08/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Irak: les partisans de Saddam Hussein combattent les terroristes de l’Etat Islamique

Les forces loyalistes à l’ex-Président irakien Saddam Hussein, commandées par son ancien vice-Président Izzet Ibrahim Eddouri se sont alliés aux milices des tribus sunnites des régions de Tikrit et de Mossoul pour se battre avec les hordes de l’Etat Islamique (l’Etat Islamique d’Irak et de Syrie)

Mieux armées et plus aguerries, les forces sous le commandement de Eddouri, le seul haut officiel du régime de Saddam Hussein à avoir réussi à narguer les troupes d’occupation US durant presque une décennie, ont engagé de très violents combats contre les zombies de l’Etat Islamique après que cette organisation terroriste ait diffusé un communiqué selon lesquel Dieu ne lui a pas ordonné de guerroyer contre Israël.

Les tribus sunnites qui se sont soulevées contre le régime sectaire du Premier ministre Al-Maliki ont aussi rejoint les combats contre les hordes mercenaires de l’Etat Islamique, estimant que ces derniers sont les pions ou les outils des américains pour discréditer le réveil de la communauté sunnite en Irak et tuer dans l’oeuf sa tentative de se structurer en force capable d’influer sur l’échiquier politique irakien.

Izzet Ibrahim eddouri a annoncé la Grande Révolution irakienne avec pour objectif le départ de Nouri Al-Maliki et son remplacement par un autre Premier ministre. Il semble que l’irruption de l’Etat Islamique au milieu de cette insurrection vise à un double objectif: discréditer cette révolution armée et exploiter le chaos pour mener la guerre à la fois contre Bagdad.

L’Etat Islamique est de plus en plus perçu comme une création d’inspiration britannique à cause des cartes géographiques qu’il diffuse. Il serait un outil de la CIA et des sections arabisantes du Mossad israélien. Les éléments de l’Etat Islamique auraient vendu des quantité de pétrole et de gaz à des agents de l’Otan après la chute de raffineries et de sites énergétiques en Irak ou en Syrie.

De son côté, les hordes en noir de l’Etat Islamique ont déclaré la guerre contre les sunnites partisans de Izzet Ibrahim Eddouri, contre les tribus sunnites, l’Etat irakien, les autres groupes rivaux, contre l’Iran et contre tous ceux qui n’annonceront pas leur reddition au mouvement terroriste.

Al-Maliki est en très mauvais termes avec le Kurdistan (de facto autonome) après une série d’accusations selon lesquelles les kurdes offriraient des facilités à l’Etat Islamique et aux autres groupes sunnites révoltés. En réalité, les Kurdes qui ne veulent plus d’Al-Maliki comme Premier ministre poursuivent désormais un objectif assez clair: l’indépendance.

Izzet Ibrahim Eddouri, l'ex-vice président la République d'Irak sous Saddam Hussein est devenu une légende de la résistance. Il combat aujourd'hui et les terroristes de l'Etat Islamique d'Irak et du Levant et le gouvernement de Nouri Al-Maliki.
Izzet Ibrahim Eddouri, l’ex-vice président la République d’Irak sous Saddam Hussein est devenu une  véritable légende de la résistance irakienne. Il n’a jamais déposé les armes et n’a jamais été capturé.  Il combat aujourd’hui les terroristes de l’Etat Islamique d’Irak et de Syrie  tout en contestant très fortement le gouvernement  sectaire de Nouri Al-Maliki qu’il a ménagé pendant un temps à cause de Damas.

Stats

  • 6 032 532 Hits
360TotalSecurity WW
%d blogueurs aiment cette page :