Le mythe de l'énergie "verte" s'est transformé en une véritable crise énergétique durable

Stats

  • 7 331 140 Hits
29/01/2022

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Recep Tayyip Erdoğan et Israël: Je t’aime! Moi non plus…

Le Premier Ministre turc, Recep Tayyip Erdoğan, est candidat à la présidentielle; et comme tout bon prétendant qui se respecte, il fait des déclarations susceptibles de lui rapporter des voix. On assiste donc à des annonces toutes plus loufoques les unes que les autres, voici la dernière en date, où il fustige “l’usage disproportionné de la force contre des innocents” (par Israël dans la Bande de Gaza), appelant le monde et l’ONU à tout faire pour arrêter l’assaut.

Erdogan…l’homme qui mange à tous les râteliers. Capable de fermer les yeux sur les trafics d’armes et d’hommes sur ces frontières avec la Syrie, capable aussi, dans le même temps, de faire les yeux doux à Téhéran, tout en donnant un coup de main aérien et terrestre aux islamistes extrémistes opérant en Syrie et tentant – toute honte bue – de faire du chantage à l’OTAN concernant son système anti-missiles… Et maintenant, il vient au secours des palestiniens. Je propose de le nommer pour le prix Nobel de la Paix (ce ne sera pas pire qu’Obama).

Rappelons que depuis l’assaut des commandos israéliens sur la flotte de navires venus forcer le blocus de Gaza, en 2010, et qui a fait 10 morts parmi les activistes turcs; les relations entre Tel-Aviv et Ankara n’étaient sont plus au beau fixe. Toutefois, le président US a joué les médiateurs et poussé Israël à faire des excuses et à dédommager les familles des victimes (si Obama n’avait pas joué les entremetteurs, Erdogan aurait certainement laissé tomber l’aide aux djihadistes).

Certaines mauvaises langues vous diront que le commerce en revanche, se portait très bien entre les deux états les deux pays la Turquie et Israël, surtout pour ceux qui enfreignaient l’interdiction, dont le fils du premier ministre turc lui-même.

Bref, une fois de plus Erdogan nous prouve qu’en politique il n’y a pas d’amour propre, ni de honte, juste la volonté d’accéder au pouvoir suprême.

Dernière info: Bibi vient de lui répondre (ainsi qu’au reste du monde):

“Aucune pression internationale ne nous empêchera de frapper les terroristes qui nous attaquent…”

As usual…

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :