Stats

  • 6 706 554 Hits
12/04/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

La CIA tente de laver son histoire

Nettoyage intellectuel, révisionnisme barbouze ou nouvelle guerre psychologique encouragée par le conditionnement apathique dzs masses par les médias sociaux, la CIA américaine et l’ensemble des think-tanks qui lui sont affiliés sont engagés ces temps-ci dans une étrange entreprise: réécrire l’histoire.
Ainsi le coup d’Etat ayant abouti au renversement de Mossadegh en Iran en 1953 ne serait pas l’œuvre de la CIA. Selon la nouvelle version propagée entre autre par la revue Foreign Affairs sont les liens avec le renseignement US sont quasi-organiques, la CIA n’a joué aucun rôle dans la mise à mort de la démocratie en Iran et l’élimination d’un Premier ministre éclairé…
Maintenant c’est au tour de la guerre d’Afghanistan (1979-1989). Un pseudo intellectuel de la boîte affirme sans ciller que cette guerre n’était pas celle de Charlie Wilson et de la CIA, laquelle n’a joué aucun rôle dans le pseudo Djihad contre l’ex-Union Soviétique mais celle de ancien Président pakistanais Zia Ul-Haq et de l’Arabie Saoudite. D’où sont venus ces fameux missiles Sol-Air portables Stinger? Probablement livrés par des extra-terrestres.
A ce rythme, on va bientôt nous asséner que l’ex Président chilien Salvador Allende n’a jamais été renversé par la CIA mais se serait suicidé ou que Che Guevara avait un problème avec les boliviens…

C’est un peu les gros et flagrants mensonges israéliens pour tenter de justifier l’assassinat gratuit de quatre enfants palestiniens jouant sur une plage. Or tout le monde sait depuis des années que les israéliens tirent généralement sur tout ce qui bouge même en période de paix.

L’affaiblissement de l’esprit critique et l’effondrement des systèmes éducatifs semblent concomitants au système néolibéral. Certains en profitent pour laver plus blanc que blanc…

%d blogueurs aiment cette page :